Réflexions
A la Une

Belle

Peut-être est-ce que j’exagère un peu beaucoup passionnément à la folie sur la nécessité républicaine de la séparation de l’Église et de l’État.

Mais, voilà, j’habite en France, terre de Libertés, notamment celles de ses citoyens.

  • Il s’est passé un drame pour le tourisme, Notre Dame a brûlé.
  • Il s’est passé un drame pour l’histoire, Notre Dame a brûlé.
  • Il s’est passé un drame pour le catholicisme, Notre Dame a brûlé.
  • Il s’est passé un drame pour l’État, Notre Dame a brûlé.
  • Il s’est passé un drame pour le voisinage, Notre Dame a brûlé.

Mais, Notre dame n’a pas complètement disparu.

Elle demande donc, la vieille fille de se refaire une beauté.

Une beauté calculée, à quelques millions prés, entre 600 millions et 1 milliard d’Euros, le doigt mouillé.

Ce milliard a déjà été retrouvé dans les bas de laine d’entreprises qui n’avaient pas d’argent pour payer dignement leurs salariés asservis.

Ce milliard a été trouvé permettant à l’État de le régler en partie à hauteur de 400, voire 600 millions selon le droit que se donneront lesdites entreprises de faire jouer leur droit la niche fiscale toute trouvée.

Déjà l’une, de l’homme très riche de France dit y avoir renoncer.

D’autres se disent qu’ils vont voir les conséquences pour leurs finances de panier percé.

Mais, prêt à tout, les députés e marche de gouverner autrement ont trouvé du temps pour voter une loi augmentant la capacité de déduction fiscale augmentant ainsi mécaniquement le solde de la Nation, c’est-à-dire notre argent de nos impôts payés deux fois.

Mais, souvent mieux deux fois qu’une même si un tu as, vaut mieux que deux tu l’auras.

Heureusement, ce qui ont été élus par une belle majorité, ne sont pas allés jusqu’à étendre cette belle cerise sur le gâteau aux fonds qui viendront de l’étranger.

Mais, tout compte fait, les fonds pour reconstruire sont recueillis.

Alors, le reste, qui risque de s’exprimer en millions d’euros, où va-t-il aller ? Va-t-il être engrangé par le clergé ?

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.