Accueil / Politique / Cela aurait pu être pire…

Cela aurait pu être pire…

Ici, nous avons eu droit à du lait contaminé, les gamins n’ont rien dit, seuls les parents se sont plaints…à leur juste titre de tuteur.

Ailleurs, ce sont de vilains poissons globes dont on avait pas enlevé le foie qui s’en sont partis comme des petits pains.

Ainsi sommes nous tous égaux devant a dure loi de la grande libre (sur)consommation.

De quoi devrions-nous nous plaindre ?

Notre impérieux qui trouve que plus urgent il y a, récidive sur ce qu’il ne veut pas être que velléités : mort aux « fake news » qu’il ne veut pas entendre ni lire en français.

Et tant pis pour le risque d’atteinte à la liberté journalistique puisque sa seigneurie en a-été elle-même atteinte.

d’ailleurs, ce n’est pas pour rien que la tendance de tous les pays vire au repli sur soi-même, à la non démocratie.

Je savais qu’il y avait anguille sous roche : championnat du monde de biathlon où un journaliste affirme que l a master class messieurs sera plus facile que celle des garçons.

Ca fait sans doute assez genre dans la mode actuelle.

Mais bof, pas de quoi tuer un chat, la Brigitte ne se réveillera pas.

Et si, pour changer, et venir à l’importance des vrais choses, vous regardiez la vidéo proposée ??

Pourquoi l’opium et pas un traitement plus doux, sous contrôle de la médecine, bien entendu, que peut représenter le cannabis.

Oui, il calme et soigne là où les médicaments traditionnels n’agissent pas.

Certains professeurs éminents en médecine actionnent depuis de longues années pour que cesse cette hypocrisie qui ne dépend pas des laboratoires pharmaceutiques.

Ceci explique peut-être cela…

Pour l’instant, la seule volonté gouvernemental est de désengorger les commissariats et tribunaux en empochant quelques euros au passage.

Mais l’intérêt des malade reste au pilori…

Atteinte du Sida, elle consomme du cannabis pour soulager sa thérapie
(cliquez ici pour visionner la vidéo)

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*