InfosRéflexions

Au Vietnam, une université affiliée aux États-Unis accueille ses premiers étudiants

Lauren Monsen - Share America

Le sénateur J. William Fulbright (1905-1995) a beau avoir été un apôtre des échanges culturels et l’architecte du prestigieux programme Fulbright qui accorde des bourses à des gens du monde entier, une seule université porte aujourd’hui son nom : la Fulbright University Vietnam (FUV), à Ho Chi Minh-Ville.

Créée en 2016 avec le soutien des gouvernements américain et vietnamien, la FUV est la première université du pays affiliée aux États-Unis, qui est indépendante et à but non lucratif. Elle met en avant des valeurs américaines, comme la liberté académique, la diversité, l’autonomie, la méritocratie et la transparence, tout en épousant la culture, l’histoire et les traditions du Vietnam.

La FUV vise à assurer un enseignement qui dote les leaders vietnamiens des compétences nécessaires pour relever les défis mondiaux. L’établissement propose des diplômes du premier au troisième cycle ainsi que des aides financières aux personnes dans le besoin.

En septembre, la nouvelle université a admis sa promotion inaugurale d’élèves de premier cycle, dont faisait partie Khang A Tua, un jeune homme issu de la minorité Hmong.

À 25 ans, Khang est plus âgé que ses camarades de classe, et il a surmonté de nombreux obstacles. Il a dû s’accrocher pour arriver sur le campus où il se sent aujourd’hui chez lui.

De langue maternelle hmong, il doit apprendre le vietnamien pour poursuivre ses études. Pendant deux ans, il fréquente l’Université des Sciences et Technologies (USTH) de Hanoï, mais finit par conclure que cette voie ne lui convient pas. Il veut être prof, pas chimiste.

Lorsqu’il pose sa candidature à la FUV, il utilise Google Translate pour rédiger l’essai obligatoire parce que son anglais laisse beaucoup à désirer. Heureusement pour lui, il est admis, et son anglais s’améliore rapidement.

Khang se dit « très reconnaissant » envers ses professeurs. Ils sont une source d’inspiration pour lui maintenant qu’il envisage d’élaborer un programme scolaire pour les enfants hmongs un jour.

La FUV est l’une des 82 universités affiliées aux États-Unis situées à l’étranger, avec un effectif total s’élevant à plus de 17 000 étudiants, selon l’organisation Cross-Border Education Research Team.

La diffusion du modèle d’enseignement supérieur américain à l’étranger est unique en son genre. Les États-Unis travaillent avec les pays et les collectivités locales pour établir des partenariats à long terme.

La FUV recrute des étudiants d’origines diverses pour les préparer à faire carrière « dans les meilleures entreprises du monde », affirme l’école. « Dans 25 ans, la Fulbright University Vietnam sera le premier choix des étudiants du Vietnam et d’Asie. »

Tags

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer