Accueil / Réflexions / Apolitiquement incorrect

Apolitiquement incorrect

L’on entend, c’est un mouvement apolitique qui demande une solution politique.

Des deux côtés l’on entend ça dans les champs des villes et de nos campagnes.

Pourquoi non politique ? Parce que en-dehors de partis reconnus encartés.

Pourquoi politique ? Parce que exprimé à l’intérieur de groupes reconnus par le pouvoir.

Et si c’était plutôt le contraire ? Le mouvement présent fortement populaire, 80 % de la population suit même si c’est dans leur canapé.

Je prétends qu’il s’agit d’un vrai mouvement politique car directement lié au besoin de vie quotidienne et que les partis et gouvernements actuels sont apolitique car complètement à l’extérieur de la réalité de la vie.

Ce n’est pas le peuple qui regrette qu’il n’y ait pas de restaurant à moins de 100€ hors les vins, c’est bien le symbole gouvernemental qui se gargarise dans ses ors de palais.

c’est bizarre comme certains récupèrent en voulant plus de discipline, plus de force et plus de tais-toi, t’as rien compris, c’est nous qui avons été les premiers de classe et sommes l’élite de ce pays qui savons tout.

8 000 manifestants sur Paris, peut-être 1 000 venus de l’extrême droite et voulant en découdre.

Le gouvernement laissant volontairement le bordel, si vous avez un autre mot je suis preneur, veut faire croire qu’il ne s’agit pas d’un mouvement populaire mais un activisme dangereux antidémocratique de droite histoire de se rappeler que certaines élections pointent à l’horizon.

Il faudrait certainement que le peuple soit plus pédagogue avec ces enfants capricieux du gouvernement pour qu’ils cessent de jouer aux méchants garnements car ils n’ont pas élus pour cela.

Alors le mouvement s’essoufflerait et permettrait à ces gens de la haute de rester au-dessus des estrades à dire n’importe quoi pourvu qu’ils paraissent dans les médias.

Heureusement qu’une glace est sans tain, vous pouvez singer, personne ne voit rien…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.