Accueil / Politique / Ah enfin

Ah enfin

Ce cher gouvernement pour qui les gens, surtout les petites gens des villes, un peu moins ceux des champs, ont bien voté, comprend la nécessité de faciliter la vie des autres gens minoritaires mais ho combien nettement plus importants.

Ainsi, pour ces derniers la bonne foi sera de mise, plus besoin de se cacher pour annoncer qu’ils n’ont pas triché.

Pour les petites âmes, celles qui n’ont rien à compter, ne peuvent espérer se tromper et puis il faut bien qu’à un moment où l’autre elles prouvent ce qu’elles ont bien appris à l’école chérie républicaine.

Les autres, les très riches, tout sera possible et le pardon la règle car il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent, n’est-il pas ?

Et de toute façon, pourquoi vouloir les pénaliser puisqu’en fourmis ils savent si bien placer leurs économies escroquées à leurs salariés mais ça cela dépend d’un autre ministère qui n’existe pas vraiment ou alors sous la contrainte populaire.

Pour les demi riches, faute avouée sera à moitié pardonnée pour ce qui est des intérêts dus, on ne parle plus de l’indécence d’une amende fruit amère que l’on réserve à l’usager automobiliste en droit de parking qu’il croit malin d’éviter de s’acquitter.

Mais pour le moment, rien n’est fait du côté de pourvoyeur d’électricité sinon l’annonce de l’abandon du projet d’abandon d’un nucléaire qui nous reste nécessaire si l’on veut espérer être au courant non alternatif cet hiver annoncé de manière prévisible froid ; et encore ce n’est pas même sur que tout le monde sera audit courant.

Peut-être que certains vont péter les plombs avant qu’il ne fasse à nouveau plus chaud à l’extérieur pour rentrer dans nos chaumières.

Faut choisir, se prendre pour une lumière constante et attendre qu’un jour ou l’autre cela nous pète à la figure, pour rester convenable dans les meetings de séminaires tout frais payés ; ou encore vivre comme Robinson errant pour trouver nourriture et bois pour cuisson et chauffage garanti 100 % écologique.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*