Accueil / Politique / Tous les acteurs sont en place… ou presque

Tous les acteurs sont en place… ou presque

Alors, que normalement, hier soir tous les acteurs devaient être en place et que les 3 coups pouvaient être frappés pour que la pièce commence, l’un des acteurs semble en difficulté.

Hier, ceux qui se sont déplacés pour voter ont désigné Benoît Hamon pour représenter le PS. Cela n’est pas étonnant, encore un vote contre plutôt qu’un vote pour.

Depuis un certain temps, le pouvoir en place n’a plus de succès et l’élimination de l’ancien Premier ministre, de Manuel Valls, était pratiquement gravée dans le marbre avant même le premier tour. Resté à savoir quel second couteau aller sortir des urnes. Cala aurait pu être Arnaud Montebourg, et bien c’est Benoît Hamon.

Donc, normalement, tous les acteurs étaient en place et le spectacle pouvait commencer, comment aurait pu le chanter le Big Bazar « Attention mesdames et messieurs dans un instant on va commencer. Installez-vous dans votre fauteuil bien gentiment 5-4-3-2-1-0 partez Tous les projecteurs vont s’allumer. Et tous les acteurs vont s’animer en même temps.

Seulement, voilà, l’un des acteurs à un problème, c’est le représentant de Les Républicains, François Fillon.

Il a beau défendre sa femme Pénélope, les réseaux sociaux (et dans les autres médias) les 500 000 euros pris dans les caisses de l’Etats pour rémunérer sa femme ne passe pas. Il y a même une pétition en cours pour lui demander de rembourser.

Je crois que ce n’est pas un problème d’emploi fictif, personne ne se fait d’illusion sur le comportement de nos politiques. Le problème vient du montant Dans un monde où le taux de chômage est aussi important, où les rémunérations sont faibles, 500 000 euros c’est une somme énorme. C’est plus que ce que peuvent épargner les ménages Français en une vie. 500 000 euros c’est – en gros – une trentaine d’années de SMIC.

Nos politiques sont déconnectés des réalités, François Fillon n’a pas dû se rendre compte de l’énormité de la somme, pas plus que de la rémunération de 100 000 euros par un magazine à qui elle a fourni 2 petites fiches de lecture.

Ça va avec le pain au chocolat à 10 ou 15 centimes de François Copé.

Que va faire François Fillon dans les prochains jours. Sera-t-il mis en examen ou pas pour cette histoire ? Ce n’est pas la question, car l’opinion publique est aujourd’hui contre lui, et avec l’amplification des réseaux sociaux ça ne se calmera pas.

Alors que tous les acteurs auraient dû être en place ce matin, l’un des principaux avec Hamon, Le Pen, Macron et Mélenchon est en bien piètre posture.

La question qui se pose que peut faire son parti, Les Républicains, à les entendre il n’y aurait pas de plan B et Alain Juppé ne semble pas vouloir rependre la course en cours de route.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com