Faits d'actualitéInfosPolitiqueRéflexions

À part dissoudre la Chambre, que peut faire le président Macron ?

Lorsque Emmanuel Macron dit qu’il ne veut pas réagit à chaud, il a probablement raison, il faut toujours se donner un moment de réflexion.

Comme disaient les anciens « il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler ».

Mais, à trop attendre, le problème risque de s’aggraver encore plus et la situation devenir insurrectionnelle. Ce n’est pas l’intérêt ni de la France, ni des Français.

C’est comme en médecine, sauf dans certains cas, il est préférable que le médecin réfléchisse un instant pour poser le bon diagnostic et prescrire le bon traitement. Mais, à trop attendre, la maladie de son patient peut s’aggraver et même conduire à une situation dramatique.

Laissons de côté ce gouvernement que personne ne connaît, à part le premier des ministres Édouard Philippe, les autres ne sont que d’illustres inconnus.

Celui qui est en première ligne, c’est le président de la République.Qu’il se fasse surprendre par la première manifestation un samedi à Paris. Admettons !

Emmanuel Macron, aurait dû prendre sérieusement connaissance du dossier. Puisqu’il n’a aucune expérience du pouvoir, se faire conseiller. Et prendre les bonnes décisions avant la seconde manifestation du samedi.

Les annonces du Premier ministre, la semaine dernière, sont arrivées trop tard et peu lisible : « on reporte l’augmentation des taxes de 6 mois », « on reporte l’augmentation des taxes toute l’année 2019 », « on annule l’augmentation des taxes » !!!

Il y a eu moins de casse hier que le samedi précédent, c’est parfait, mais cela vient d’une meilleure organisation des forces de l’ordre, pas d’un recul des gilets jaunes calmes, des gilets jaunes violents et des casseurs.

Et hier, en dehors d’annoncer qu’il y aura des annonces, rien ne bouge du côté du pouvoir.

Il faudrait qu’Emmanuel Macron comprenne qu’il ne peut pas gouverner contre le peuple, il doit gouverner avec le peuple, sauf à être un dictateur. Si des pays voisins, tel que l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne ou le Portugal ont connu des dictatures, ce n’est pas le cas de la France.

Et les Français ne sont pas prêts à accepter cela.

Par ailleurs, je ne crois pas que le président Macron est le profil d’un dictateur.

Que peut-il faire ?Sa marge de manœuvre est réduite, il y a une perte de confiance, un rejet de sa politique, de son gouvernement et même de sa personne.

Emmanuel Macron ne doit pas démissionner, ce n’est pas digne pour un président de la République.

Il faut qu’il donne la parole aux Français, en prononçant la dissolution de la Chambre. Ce ne sera, ni premier, ni le dernier président à décider cela.

C’est une mesure digne et honorable.

Il est fort probable que les Français ne lui renverront pas une chambre de son parti, mais a-t-il vraiment un parti politique ?

Face à la nouvelle chambre, Emmanuel Macron n’étant ni de droite, ni de gauche, pourra probablement nommer un Premier ministre avec lequel il pourra travailler, puis constituer un gouvernement.

Une politique nouvelle, plus en adéquation avec les attentes – actuelles – des Français pourra être menée.

Il est impossible d’imaginer, avec les évènements de ces dernières semaines, de continuer comme cela, avec ce gouvernement et cette chambre pendant plus de 3 ans.

Monsieur le président de la République, dans l’intérêt de la France, vous devriez prononcer la dissolution de la Chambre.

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.