Accueil / Questions / Qui vous a dit qu’il fallait être végétarien

Qui vous a dit qu’il fallait être végétarien

Depuis quelque temps, on parle de plus en plus de la protection des animaux, du respect de leur bien-être.

J’adore les animaux, et j’ai horreur qu’on puisse leur faire du mal. Cette pauvre tigresse qui s’est sauvée d’un cirque à Paris et qui a été abattue. Je ne comprends pas, il aurait dû être possible de créer une zone de sécurité le temps de faire venir un vétérinaire avec un fusil à seringue. On ne va pas ré-écrire l’histoire.

J’ai également horreur de ces élevages intensifs, où les animaux sont traités sans aucun respect et abattus dans les pires conditions.

L’humain est un animal omnivore (et ce n’est pas le seul, certains autres primates le sont, mais aussi l’ours, le cochon,…), nous avons besoin d’une alimentation variée.

Doit-on totalement supprimer de notre alimentation toutes formes de consommation de viande (ou même de poisson) ?

Sans être végétarien, je ne suis pas un consommateur de viande, je n’imagine même pas manger de viande de bœuf, style steak, côte de bœuf,… à la limite un tout petit peu de bœuf bourguignon, mais ça n’ira pas plus loin. Une simple question de goût.

Mais, j’aime bien avoir une alimentation variée : un peu de viande blanche, des légumes, des fruits, des laitages. D’accord, sans voir l’élevage et l’abattage.

D’accord, comme beaucoup, je serais incapable d’élever des animaux, de m’habituer à eux, puis de les tuer pour les manger. Ça me rendrait – de fait – végétarien.

Mais, il ne faut pas faire des choses par doctrine, c’est d’ailleurs un point que je trouve agaçant (pour rester poli) avec les religions : interdiction de manger tel machin, obligation de faire tel truc,…

Pourquoi ? Parce que c’est comme ça !

Mais végétarien, végétalien,… ce ne sont pas des religions, mais plus des manières de se comporter.

Il faut que ce soit volontaire et réfléchit, pas qu’on vous a dit « il faut ».

Et même si c’est volontaire, le pire c’est la doctrine, de devenir inflexible. D’être incapable de transgresser un instant ses habitudes. Refuser de goûter un gâteau, pour un végétalien, parce qu’il y a des œufs dans sa composition. C’est idiot… sauf si c’est un problème de santé.

Pour revenir aux animaux, pour l’élevage et l’abattage, il faut trouver des solutions pour qu’ils ne souffrent pas.

Mais, si pour se nourrir, on ne veut aucune souffrance, il faut arrêter également de manger des végétaux. Certaines études tendent à montrer que les plantes sont douées d’intelligence et communiquent entre elles. Un monde très différent du nôtre, mais un monde vivant. Avons-nous le droit de les manger ?

Clairement, l’humain comme tous les autres animaux a besoin de se nourrir. Et en tant qu’omnivore notre nourriture peut être variée.

Chacun peut adapter son alimentation à ses goûts et convictions personnelles. On peut expliquer pourquoi on se nourrit de telle manière, mais il faudrait éviter d’imposer cela aux autres.

Alors ceux qui vous disent que « vous devez être végétarien », on peut être raison ou peut être tord.

Mais rappelez-leur qu’en mangeant des plantes, ils tuent et mangent des êtres vivants et pensants.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.