Accueil / Idées / Qui vous a dit que le bonheur n’existait pas ?

Qui vous a dit que le bonheur n’existait pas ?

Il y a des gens qui voient la vie de manière positive et d’autres de manière négative.

Il n’existe pas de définition du bonheur, on ne peut sortir un mode d’emploi du bonheur.

Avant d’aller plus en avant, prenez quelques instants pour réfléchir à ce qu’est le bonheur… pour. Juste un mot, une expression.

Ça y est vous l’avez trouvé ?

Chacun à son ressenti du bonheur.

Qu’est ce qui peut provoquer, ce sentiment de bonheur. Faisons, dans le désordre, une liste à la Prévert des possibles bonheurs :

  • Aimer
  • Être aimé
  • Être en bonne santé
  • Avoir un travail
  • Avoir un toit et un lit
  • Avoir des amis
  • Faire sport
  • Se balader en forêt
  • Regarder un film
  • Écouter de la musique
  • Assister à une naissance

La liste est sans limite, le bonheur n’a pas de définition, mais il ne faut passer à côté.

Je croise souvent des gens qui ne voient le bonheur, qui ne constate que ce qui en va pas, qui oublie de regarder ce va, c’est petits instants de bonheur.

Le bonheur n’est pas une chose continue, ce sont des instants. Parfois pas grand-chose lorsque l’on y repense, mais sur le moment « quel bonheur ».

Une anecdote, d’un tout petit bonheur, mais immense sur l’instant.

Je fais partie de cette génération à avoir fait son service militaire. Et j’ai fait ce que l’on appelle « les classes » en plein hiver, ces quelques semaines où l’on nous apprenait à être des… militaires (un bien grand mot).

On avait passé une nuit, en forêt à tenter de dormir dans des tentes 2 places et il gelait à pierre fendre. Au matin réveil, vers 6h00 (il faisait nuit noire), des militaires qui nous encadraient, avaient apporté des thermos géants de café. On avait droit à une tasse dans un gros gobelet métallique. Mais quel bonheur cette tasse de café, bien chaude et fumante.

Comme aurait dit l’ours Ballo dans le dessin animé de Walt Disney le Livre de la Jungle : « il en faut peu pour être heureux ».

La vie c’est cela apprécier, ces petits instants de bonheur, ça permet de mieux vivre tous les moments sans intérêt ou désagréables.

Mais, il ne faut pas passer à côté de ces instants agréables, de pur bonheur.

Ça me fait penser à cette histoire drôle, mais qui ne l’ai vraiment pas

C’est un homme aveugle, qui fait la manche, un mendiant. Il a une pancarte devant lui où est écrit « Donner une pièce à un pauvre aveugle ». Mais, la plupart des gens passent sans rien mettre. Un jour, une femme qui passait régulièrement par là et qui voyait que personne ne lui donnait rien, lui proposa de réécrire sa pancarte. Miracle, tous ceux qui passaient devant lui, lui déposait, une pièce, un billet. Ne comprenant pas, il arrêta un passant qui venait de lui laisser une pièce et lui demanda ce qui était écrit sur sa pancarte « demain c’est le printemps, mais je ne le verrais pas ».

Le simple fait de se lever le matin, d’ouvrir les yeux et de voir, c’est déjà magique, un instant de bonheur.

Mais, trop souvent la routine de la vie, les difficultés quotidiennes, nous font passer à côté de ces moments de bonheur.

Je me souviens, il y a longtemps, d’un copain qui avait eu un accident assez grave. Il s’est retrouvé immobilisé, dans un lit durant des semaines. Il ne pouvait rien faire. Il nous avait raconté que la première fois qu’il a pu, à nouveau, se lever et aller à la salle de bains et se raser lui-même, que ce fut un instant de pur bonheur. Messieurs, vous êtes comme moi, se raser le matin, c’est plus une corvée qu’un instant de plaisir.

Depuis, le début, je vous le répète, il n’existe pas de définition du bonheur. Chacun, le ressent à sa manière. Mais, je le dis, une fois encore, il ne faut pas passer à côté.

Si au lieu de vous remémorer ce qui était négatif, par exemple, dans les mois passés, vous vous rappeliez tous ces instants de bonheur, fait de petit rien. Vous verrez que votre vie n’est pas si sombre que cela et qu’elle est parsemée de multiples instants de bonheurs qui en sont pas négigeables, mais ne passez pas à côté, appréciez ces instants.

N’écoutez pas ceux qui vous disent que le bonheur n’existe pas !

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*