Accueil / Politique / 2017 sera un mauvais remake

2017 sera un mauvais remake

e20170504Au rythme actuel des annonces uns et des autres, de ce que l’on peut supposer de réaliste pour l’an prochain, il devient évidemment que l’élection présidentielle en France sera un mauvais remake de celle de 2012 (à quelques nuances près sans grand intérêt).

On commence par le candidat le plus pathétique : Jacques Cheminade. Il était là en 2012 (et même avant), il plafonne à pas grand-chose. Mais je suppose qu’il se présente pour avoir la possibilité s’exprimer à la télé (le temps de parole étant le même pour tout le monde). Sa candidature est simplement pathétique et en fin de compte amusante.

Ce qui beaucoup plus grave et que nous allons devoir élire un nouveau président de république à partir d’un menu qui sent le réchauffé et qui est de moins en moins frais.

Avec Les Républicains, on risque de retrouver Nicolas Sarkozy que les Français ont jeté en en 2012, lorsqu’il s’est représenté à sa propre succession. Et là, le revoilà, c’est le même, mais il veut nous faire croire qu’il a changé. Bof, ça ne se voit pas, le discours est le même, il a toujours les mêmes tics et mimiques. Le problème est qu’il commence à faire vieux chansonnier sur le retour qui ne semble plus croire, lui-même, à ce qu’il raconte.

De toutes les manières si ce n’est pas lui, alors se sera Alain Juppé. Lui n’a jamais été président, mais Premier ministre (ou plutôt premier sinistre) sous Jacques Chirac. Il a réussi à déclencher une grève de plusieurs semaines, quelques semaines avant noël 1995, en restant « droit dans ses bottes ». Conduisant Jacques Chirac lentement mais sûrement à dissoudre l’Assemblée en 1997. Résultat : cohabitation, donc un rejet de la politique menée par Alain Juppé, « le meilleur d’entre nous » comme l’a dit Jacques Chirac.

Au PS, même si François Hollande est au plus bas dans les sondages, cela ne l’empêchera pas de se représenter (on entend dire qu’il se prépare à cela). Après tout, par le passé François Mitterrand et Jacques Chirac ont été élus pour un second mandat en étant en cohabitation, donc rejetés par les Français. Peut-être devrait-il dissoudre pour assurer sa réélection ?

Au Front National, on va retrouver Marine Le Pen comme en 2012. Quoi de neuf ? Rien, même si elle et son staff semblent répéter le contraire, la méthode Coué.

Chez les verts, on ne refera un nouveau tour avec Eva Joly, mais peut-être avec l’ancien présentateur de TF1, Nicolas Hulot (le candidat malheureux de la primaire verte).

Il nous reste Jean-Luc Mélenchon, l’ex-PS devenu révolutionnaire sur le tard. Rien de neuf, que du vieux. Il n’a pas compris que pour qu’un révolutionnaire passe, il faut quelqu’un de nouveau, qui avant très vite et gagne les élections à la surprise générale. Pas un vieux de la vieille que l’on ressort du placard régulièrement.

Résultat va devoir choisir en 2017 à partir du même menu qu’en 2012 (ou presque).

Pourquoi ?

Est-ce que tous ces vieux canassons sur le retour empêchent des jeunes de percer (comme dans d’autres pays).

Ou bien n’y a-t-il pas de jeunes prêts à vouloir diriger la France.

Ou bien, enfin, est-ce que nous les Français sommes trop rétrogrades et préférons garder nos vieux candidats et continuer à rire des bons mots qu’ils nous servent depuis fort longtemps.

Dans tous les cas un mauvais remake.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.