Accueil / Politique / 200 à 500 000…

200 à 500 000…

Le chiffre ?

Peut importe puisque le premier impérieux n’a pas eu le temps de s’intéresser au petit mouvement de la rentrée des fainéants névrosés.

De toute façon, s’il n’était pas là où il se trouve, il serait, comme promis, ailleurs pour atteindre les étoiles des médailles de jeux populaires dans une région française non moins populaire : à la populace les jeux d’un cirque sans nom, aux vrais gens sérieux le droit de tout gérer en rapport de ses propres intérêts, et bien sûr, ceux de leurs si chers amis puisque, comme le dit collaborateur premier : « La réalité du peuple s’est retrouvée dans son choix des votes, circulez il n’y a plus à rien à voir».

Ceci dit, ledit peuple avait reçu la bonne parole et n’a que ce qu’il a, en toute bonne conscience, semé.

En, conséquence, la réforme anti français va s’opérer dans la douleur de ceux qui ne peuvent les supporter, mais pas de problème…

A propos, j’ai cru entendre comprendre que tout d’un coup, comme cela en pleine période de chasse, l’inestimable collaborateur premier qui ne revient jamais en arrière de ses idées pour un poste premier, dire que la fameuse baisse des allocations logement serait indolore puisque le loyer des logements sociaux allait baisser en conséquence.

N’y aurait-il pas comme une erreur de communication ou d’ordre de planning d’annonces des modifications réformatrices positives de l’air du temps ?

Je m’explique: je croyais, jusqu’à maintenant, car maintenant je ne crois plus en rien, que cette fameuse allocation était proportionnelle au revenus et, AUSSI, au loyer du bénéficiaire.

Il aurait donc suffit de demander d’agir pour une baisse immédiate des loyers conformes à ce qui est enregistrée depuis janvier 2017 pour que mécaniquement l’allocation baisse en conséquence, ou alors ????

Peut-être pour cela que le montant réel de la baisse de l’alloc serait plus élevée ???

Fausse réforme destinée à faire voir ses muscles ou variation des chiffres pour diminuer le déficit de manière comptable ??

A (re)voir !!!

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*