Y croyez-vous ?

Les choses sont comme elles le sont. Plusieurs personnes convaincues d’avoir un réel savoir s’épanchent sur les réseaux.

Ils sont bien aidés en cela par ce que l’on appellent réseau social.

D’autres, font de même par site internet.

Ce sont bien souvent des personnes qui sont parties bien avant lesdits réseaux.

Bref que du bon, car même si parfois les communications faites sont légères, il y a toujours d’un peu de bon à ressortir.

Et l’on pardonne donc très vite les petites imperfections décelées de ci de là selon sa propre connaissance du sujet.

Mais, là où cela se complique, c’est lorsque le donneur de leçon entend le faire moyennant redevance.

Généralement c’est toujours sous la forme d’une bonne affaire à faire le plus rapidement possible.

Parfois une date limite est donnée.

L’on est en plein dedans les bonnes vieilles formules commerciales déguisées e marketing avancé.

Toutefois, parfois l’on se demande bien s’il n’y a pas une quelconque arnaque lorsqu’est vendu un package de 3 formations pour le prix de la moitié d’une.

Et, si l’on y regarde de plus près, le genre, prenons au hasard la photographies, pour être plus précis le post-production, l’on se demande l’intérêt mal compris de vendre un truc pour expliquer comment remplacer un ciel absent d’un original pour y mettre à la place de magnifiques cieux, alléluia.

Mais, voilà, pour ne prendre que le logiciel privé commercial le plus connu, d’un clic, le remplacement du ciel est opéré.

Grosse claque pour ce prétendant qui pense pouvoir vendre ses recettes de grand-père du siècle dernier.

La grande distribution se frotte les mains du Coravinus et espère bien que cela continue.

Elle n’a jamais autant vendu depuis que les consommateurs sont enfermés dans leur domicile.

Fort de ces prises d’importance des parts de marché, les grands distributeurs sont partis en négociation à leur mesure.

Et, tout de go, il disent à leurs fournisseurs que puisqu’ils ont acheté plus, ils doivent recevoir plus de la part des producteurs.

C’est cela le commerce bien compris.

Circulez, il n’y a plus rien à voir.

Exit mobile version