Accueil / Réflexions / Vraies et fausses victimes d’attentats

Vraies et fausses victimes d’attentats

La médiocrité humaine est telle qu’il faut douter de tout.

Comment peut-on imaginer que quelqu’un puisse faire semblant d’avoir été sur les lieux d’un attentat, victime non pas physique mais morale. Et pourtant, plusieurs fausses victimes ont été appréhendées !

Résultat, concernant les blessés sur les lieux d’un attentat, il n’y a aucun doute à avoir.

Mais, les autres ?

Un couple a été récemment condamné à 4 et 6 ans de prison, un homme qui prétendait être victime des attentats du 13 novembre attend son procès et combien d’autres se font passer pour des victimes.

Mon interrogation est terrible, car la très grande majorité des victimes (non physiques mais traumatisés par ce qu’elles ont vécu) sont réelles. Seulement, il suffit de quelques escrocs, de quelques pourritures, pour que le doute soit de mise.

C’est vrai qu’avec toutes les images que l’on peut voir, toutes les descriptions que l’on peut lire, à la suite d’un attentat, on peut imaginer avoir été présent sur les lieux, décrire ce que l’on a soi-disant vécu avec force détails et se faire passer pour une victime.

Je tire mon chapeau aux enquêteurs qui ont réussi à démasquer quelques escrocs, quelques médiocres profitant du traumatisme pour briller sur des plateaux de TV, dans la presse et ailleurs racontant la nuit d’horreur qu’ils n’ont pourtant pas vécue et allant jusqu’à réclamer des indemnités pour traumatismes post-attentats.

La médiocrité humaine dans toute sa splendeur ou plutôt dans toute son horreur.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*