Accueil / Politique / Un effet dominos

Un effet dominos

Je ne comprends pas pourquoi, celui qu’une minorité de Français ont élu, le président Macron est toujours si pressé pour être forcé de gouverner par ordonnance !

Bien entendu, il faut probablement réformer la SNCF, mais il n’y a pas urgence. Cela doit passer par de longues discussions, négociations. On n’est pas à quelques mois près. Il n’est pas nécessaire que le Président demande aux godillots de sa majorité à l’Assemblée de lui permettre – une fois encore – de forcer le passage par ordonnance.

Surtout quelque chose d’aussi sensible que la réforme de la SNCF.

L’idée d’Emmanuel Macron est d’aller vite, très vite …. Mais pourquoi tant d’empressement ? A-t-il peur du débat ? A-t-il peur de la démocratie ? A-t-il le feu aux fesse ?

Il imaginait, probablement, en indiquant ne pas toucher au statut des cheminots en poste, mais uniquement des nouvelles recrues que sa réforme de la SNCF allait passer comme une lettre à la poste. Notre jeune président est bien naïf ! (son épouse qui a connu Mai 68 devrait lui en parler).

Et lorsqu’il a vu le planning des grèves pour avril, mai et juin, pourquoi est-il resté impassible. Ce n’est pas très sérieux.

Ce planning de grève de 3 mois, va avoir des conséquences économiques épouvantables.

Il ne faut pas perdre de vue, que si le réseau SNCF est (en grande partie) arrêté 2 jours, il ne redémarrera pas en appuyant sur un bouton le 3èmejour. Il y a de nombreux contrôles avant reprise du trafic,, peut-être le 4èmejour s’arrêter à nouveau 2 jours plus tard !

On lit beaucoup de choses sur le transport des voyageurs, mais il ne faut pas perdre de vue le transport des marchandises, qui seront bloquées comme les voyageurs.

Des entreprises vont se trouver à cours de matières premières pour faire tourner leurs usines, produits sortant des usines qui ne pourront pas être transportées par train. Des magasins ne seront plus approvisionner.

Sans oublier, le carburant transporté par wagon-citerne, des entrepôts risquent de se trouver à sec et les stations-service avec.

Monsieur le Président vous avez moins de 15 jours pour réagir et empêcher le blocage de la France.

Sinon, je crois que vous aurez le choix entre démissionner ou dissoudre la Chambre pour vous retrouver en cohabitation (et attendre que sa passe jusqu’à la fin de votre mandat).

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.