Accueil / Réflexions / Pour Hallyday et son dimanche de janvier … Paris a payé

Pour Hallyday et son dimanche de janvier … Paris a payé

partition2001La présence de Johnny Hallyday pour le 10 janvier 2016, en hommage aux victimes des attentats contre Charlie Hebdo, ne semble pas avoir été gratuite.

La Lettre de l’Expansion avait avancé qu’il aurait perçu la somme de 30 000 euros, mais en fin de compte la Mairie de Paris aurait payé 17 000 euros.

Tout cela pour murmurer, sans aucune conviction une chanson écrite spécialement, il y a 1 an, « Un dimanche de janvier » par ce vieux chanteur nommé Hallyday.

Il paraît qu’il aurait chanté gratuitement et que ces 17 000 euros étaient juste pour payer les frais techniques, les 2 guitaristes et les billets d’avion pour lui et sa femme.

Au-delà de ce montant, quelle idée de faire venir Johnny Hallyday, il semblerait qu’il n’était pas vraiment apprécié de la plupart des victimes de Charlie Hebdo.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier, que ce chanteur, mais ce n’est pas le seul, fait de l’optimisation fiscale, en allant jusqu’à se faire domicilier (par le passé) en Suisse, pour payer moins d’impôts. Donc, pas un citoyen exemplaire.

Et là, on le voit débarquer en France, fredonner une mauvaise chanson, mais diffuser sur toutes les chaînes de télé, donc une publicité gratuite pour « Johnny Hallyday » et en plus il se fait payer.

Je ne sais pas qui a eu l’idée de vendre ce package « Hallyday » à la Mairie de Paris : je dis bravo.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.