Accueil / Politique / Politiquement correct

Politiquement correct

Paraît qu’il est encore de gauche puisque le leader, qui cache son grade, des insoumis est de ses amis, et qu’il a remporté haut la main les élections avancées d’une main magnanime que n’a pas su prendre l’opposition restée dans son rôle.

Oui, certes ailleurs, il y a sans doute pire.

Oui, certes ailleurs, les vampires capitalistes ont purgés le sang de leurs victimes.

Mais si ceux qui sont censés être proches des pauvres les saignent encore plus que restera-t-il dans nos rangées désespérées ?

Tout aussi légitime, nos voisins alpins vont présenter leur gouvernement d’extravertis aux pôles contraires s’aimantant pour une meilleure vie.

Leur premier devoir est de savoir comment il vont aggraver la dette nationale d’un peu plus de 100 milliards d’Euros ou d’autres chose s’ils persistent à sortir de l’Europe.

A Cannes, il ont remis ça, certains disent désormais que c’est Canne à bis..

Une fois de plus l’écolo de service gouvernementale a avalé une belle couleuvre puisqu’il n’est pas végétalien.

Il prend la tasse en se croyant au festival déjà rappelé et se conservant une palme bien grasse ?

Si les uns croient que cela ne casse pas une patte  un canard…

Peut importe va-t-il nous lancer à la cantonade car si l’on parle de lui c’est que son ministère existe.

C’est une peu comme le chef du parti de son maître l’illuminé qui nous fait savoir que ce gouvernement est de gauche puisque les mesures restants à prendre seront à voir dans le social comme la coupe dans les mesures d’aide à l’emploi.

Le chef patron des insoumis a raison lorsqu’il prend comme symbole une paire  de ciseaux pour représenter l’action de l’illuminé.

L’autre empotée nous a fait bien marrer avec sa plante qui recherche son pot depuis que l’autre est parti.

Et le chef de file de la droite qui a encore du mal a porté son nom s’est expliqué singulièrement en sachant qu’il n’aurait pas à mettre en place ses dires.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.