Réflexions

Nouvelle justice sociale

La vérité est dite.

Les retraités avec une pension volée de plus de 2 000€ sont jetés en pâture publique.

Pour le repentir obligatoire, ils resteront solidaires d’une communauté qui n’en peut plus de ces sales profiteurs.

A la vindicte populaire ces gens là qui pensaient vivre grassement aux frais des vrais contribuables.

Ils n’auront aucune aide d’aucune sorte.

Les autres très riches, le sont de trop pour les obliger à quoi que ce soit.

Il leur sera demandé poliment.

Les entreprises qui, au lieu d’embaucher, payaient déjà leurs salariés en heures supplémentaires et seront ravies de l’aubaine d’un Cice déguisé.

Les autres auront rapidement compris qu’il faut embaucher à temps partiel et se servir des ressources à disposition pour assurer un travail à flux tendu.

Les concernés seront ravis d’avoir un impact immédiat plus fort sans avoir à débourser autre mesure.

Sans doute pleureront-ils le moment venu lorsque le constat de caisses vides ne permettra que d’étendre un minimum vieillesse à tous sans possibilité de plus.

A moins, que l’économie capitaliste ne comprenne immédiatement la vraie bonne aubaine de de cet illuminé banquier.

Ils vont accentuer la pression d’épargne volontaire forcée.

La seule vraie différence sera que l’argent sera collecté par le privé et non plus par le public sans même la contre-partie d’une sécurité à long terme de retrouver ses versements à l’instar de ce qui se passe Outre Atlantique où les caisses équivalents sécu ou pensions retraite sont pillées sans vergogne par des patrons qui préfèrent se construire une piscine plutôt que de participer à une société plus agréable pour tous.

Cela permettra enfin la réalisation du rêve du mal élu de voir que la situation de serf salarié est tellement belle que les travailleurs continuent dans  sans coup férir de travailler jusqu’à leurs 80 ans dépassés.

Valeureux guerriers du capitalisme avancé.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.