Accueil / Questions / Les limites de l’assurance santé des chiens et des chats

Les limites de l’assurance santé des chiens et des chats

chat2204

En France, la plupart des foyers ont, au moins, un animal domestique, généralement un chien ou un chat, mais aussi des oiseaux, des poissons, des rongeurs (lapins, hamster, souris, rats,…), ou même des animaux plus exotiques.

Tout cela a un coût, nourriture, jouets et vétérinaire.

Si tout va bien, le vétérinaire, du moins pour les chats et les chiens, c’est une fois par an pour les vaccins et une visite médicale, pour un prix oscillant autour de 100 euros, en fonction des vétérinaires et des vaccins (les obligatoires et les facultatifs).

Mais, un animal comme un humain peut avoir un accident ou tomber malade et là les coûts peuvent s’envoler.

Des assureurs se sont mis sur ce marché pour proposer des assurances santé.

Des publicités pour ce type de contrat d’assurance, sot toujours, sur des présentoirs chez le vétérinaire, plus les emailing, les bandeaux de publicités sur les sites internet et autres moyens de communication.

Ces contrats ne sont pas très chers, généralement, une dizaine d’euros par mois, ce qui est comparable aux tarifs de base des assurances complémentaires santé pour humain (que l’on appelle communément des mutuelles et qui interviennent en complément de la Sécurité sociale).

Le problème est que trop souvent, les publicités pour les assurances santé pour chiens ou chats, sans l’écrire, donnent l’impression que ces contrats d’assurance sont comparables aux assurance santé pour humain.

Or, c’est faux.

Les complémentaires santé pour humain sont, dans la majorité des cas, des contrats dits « responsables », tant que l’assuré paye la prime, l’assureur ne peut pas résilier le contrat.

Par ailleurs, pour les consultations, les hospitalisations, les examens,… il n’y a pas de plafonds de remboursement annuel. Il y a des plafonds le remboursement des frais d’optiques, dentaires et auditifs.

Mais, il n’y a pas de discrimination d’âge, que l’on soit jeune ou vieux, les contrats fonctionnent de la même manière.

Concernant les chiens et les chats, il s’agit de contrats d’assurance tout à fait standard, avec des plafonds de garanties par an, qui peuvent être résiliés par l’assureur, en cas de mauvais risque (sinistralité trop importante, dans ce cas trop de maladie ou d’accidents).

Par ailleurs, certains contrats abaissent les garanties en fonction de l’âge de l’animal.

Il faut se rappeler que la signature d’un contrat d’assurance n’est pas fait pour enrichir l’assuré. Si vous souscrivez un contrat qui coûtera 120 euros par an (soit 10 euros par mois) pour assurer votre chat ou votre chien, pas question de faire supporter à l’assureur 500 euros de sinistres chaque année (de frais vétérinaires).

Ce qui est normal, si chaque assuré faisait de même les assureurs ne survivraient pas longtemps.

Est-ce utile de souscrire ce type de contrat d’assurance santé ?

Oui et non

Non, car en cas de maladie grave, comme un cancer, ou d’accident sérieux, les frais vétérinaires seront telles que les plafonds de garanties seront très vite atteints et que l’assureur résiliera le contrat.

De plus, dans la réalité, il y a de nombreuses exclusions (par exemple des contrats exclus les maladies congénitales).

On est très loin des assurances complémentaires santé pour humain.

Ce type de contrat va prendre en charge, une partie des vaccinations annuelles de l’animal. Or, le coût annuel du vétérinaire correspond au montant de la prime d’assurance. Ce n’est pas très intéressant.

Par contre, ce type de contrat peut être utile, si l’animal a un accident (pas trop grave), à la limite une patte cassée. Effectivement, ce type de contrat couvrira le coût des soins, enfin, franchise déduite et si la fracture n’est pas trop grave.

Ces contrats ne sont pas très chers, mais on en a pour son argent, sans plus.

Il ne faut pas se faire d’illusion, si votre compagnon à 4 pattes a un problème de santé, le vétérinaire le soignera, mais il faudra sortir votre portefeuille, l’assurance ne remboursera pas grand-chose.

Avez-vous une assurance santé pour votre Chien ou Chat ?
Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Un commentaire

  1. Et je ne souscrirai pas. Pour la petit histoire, il y a quelques mois, un ami a du faire face au cancer de son chat, et là, l’assurance n’a servi à rien. Par contre, la générosité des gens via une cagnotte en ligne a pu le sauver. Comme quoi…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com