InfosRéflexions
A la Une

Les jolies administrations

C’est dans diverses administrations dont une publique et l’autre privée.

Chacune a sa manière fait savoir qu’elle fait tout pour venir en aide aux plus démunis de peur que ces damnés ne se soulèvent d’espoir d’un meilleur ou d’un marre qu’est-ce que je fous dans cette galère.

La première distribue le Rsa à celui qui ose l’affronter pour le réclamer.

La deuxième accorde la gratuité des transports pour tout ceux touchant le Rsa dans une limite d’un montant qu’il ne faudrait pas dépasser.

Y en a marre des trop riches.

Aussi cette dernière refuse-t-elle l’attribution de sa générosité sous le prétexte que l’impétrant toucherait largement au-dessus de la limité frontalière.

Que nenni, ose dire l’insolent, je ne touche même pas 50 % de ce que vous m’annoncez ? Ce n’est pas vrai, dit l’interlocutrice interloquée de tant de résistance, je vois bien moi, dans le dossier que vous toucher, alors ne me dites pas le contraire.

Inutile de dire le contraire, votre établissement, s’il le doit, n’a qu’à rectifier.

Désireux de ne pas en rester là car, à un moment donné de manque d’euros, un sous est un sou, mieux vaut l’avoir chez soi qu’ailleurs, notre personnage qui commence à penser être victime d’un mauvais traitement s’en retourne vers le sérieux de l’administration dite publique.

Celle-ci confirme que son dossier tout propre, bien à elle, correspond à ce que l’ayant droit à droit, consent à adresser par courrier postal l’attestation sésame d’un meilleur puisque, hou là là, par courriel c’est nettement top compliqué.

L’essentiel, n’est-il pas, est de recevoir en bonne et due forme ledit document.

Et, là ; stupeur, il est question d’un règlement de régularisation, que notre super victime n’a jamais reçu.

Il recontacte, donc, qui de droit, pour s’entendre dire qu’il déraille.

Mais lorsqu’il affirme que son banquier lui a confirmé le non dépôt, alors, mais on n’a jamais vu cela, veuillez nous écrire pour que le chef responsable su service concerné voit ce qu’il aura à faire s’il doit faire, bien entend, quelque chose de plus pour vous.

Merci qui ??

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer