IdéesRéflexions
A la Une

L’autonome est spécial

D’habitude, l’évasion d’un monte en l’air me fait plutôt sourire d’une pensée à la Robin des bois même si rien n’est partagé si ce n’est l’esprit de la cabale.

Mais, là, j’ai beau tenter d’accorder un quelconque crédit à cet ex-patron est largement au-dessus de mes forces sachant que je ne serais jamais remboursé.

Franchement, un gars qui accepte de perdre 18 millions de caution, plus ceux qui lui ont servi pour se faire la belle, il y a de quoi rire jaune.

En fait, contrairement à ce que j’ai pu entendre, lire puis raconter dans ces pages noircies avec fureur, les avocats non pas du tout été entendus dans leurs prétoires.

La sentence est tombée, ce sont des gens normaux comme tout le monde, le régime spécial privé de retraite doit tomber dans les abîmes de la dette publique.

Aussi, sorte-t-il l’artillerie lourde en affirmant que leur caisse n’est pas du tout déficitaire (passons sur le principe de la mutualité qui veut que par solidarité ceux qui ont les moyens contribuent à donner les moyens à ceux qui ne les ont pas), qu’ils sont solidaires en reversant 100 millions/an au régime public (pourquoi?).

L’argument définitif serait que le régime des avocats n’est pas spécial mais autonome… Un autre argument serait que les salariés ne payent pas 100 % de leurs cotisations mais seulement 40 %, leurs patrons ayant la gentillesse de régler le reste pour leur compte.

D’une part ces braves gens oublient que c’est le lot de tout indépendant, d’autre part, pensent-ils vraiment sérieusement que les patrons font cadeau du reste à charge ? Bien sur que non, ils déduisent tout simplement le salaire brut versé à leur esclaves.

L’on peut, peut-être, aussi se poser une autre question.

Si un cabinet meurt à cause d’une augmentation brute de 100 % de leurs seules charges retraite (net cela fait moins une fois enlevé les impôts sur bénéfice inférieur), l’on peut vivement s’inquiéter de la précarité non affirmée des nouveaux venus sur le marché ! Ceci dit, à y regarder de plus prés, le régime autonome non spécial ressemble comme deux gouttes d’eau à ce que veut imposer le gouvernement  l’ensemble de la population…

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer