Accueil / Réflexions / La leçon de la morale

La leçon de la morale

Je reviens sur un philosophe où la vie n’est pas de s’y confronter mais dire à ses pairs ce que seuls ils doivent faire.

Ne pas manger de chair animal, donner de ses revenus aux plus miséreux.

Perso, je n’ai jamais vu un lion ou un autre ne pas dévorer sa proie de manière naturelle, ni autres faire des réserves pour les distribuer à d’autres tribus.

Mais, bon passons, si cela tente quelques uns, pourquoi pas, mais qu’ils laissent les autres vivre proprement.

Car, oui, en fait l’essentiel me semble être présent.

L’on peut très bien se nourrir sans se sentir obligé de pourrir, de nuire.

Alors de la dignité dans la chasse pour se nourrir, arrêtons les pesticides pour cultiver, les antibiotiques pour les poissons.

Alors, oui, donnons à ceux qui ont le moins de quoi vivre.

Mais, surtout donnons-leur la possibilité d’y survenir eux-même tout seuls, comme des êtres humains responsables adultes.

Alors rendons-leurs les richesses que nos états industriels évolués créateurs de richesses pour tous pour un se sont appropriés pour créer ses propres riches et mécréants.

Il est aisé de dire, lorsque l’on est confortablement installé dans une chaire d’enseignant avec les dividendes de livres qui s’écoulent sans rien d’autres y faire, qu’il faille partager même si de temps en temps l’achat d’un sac à main peut faire une contente…

allez dire cela au chômeur du coin qui tout d’un coup se sait très privilégier par rapport aux morts de faim d’autres pays plus miséreux.

Lui, il donnera en acceptant de ne plus qu »mander la part qui pourrait revenir à plus pauvre.

Accepter son sort en sachant que le si cher patron qui ne l’emploi pas, pour cause d’augmentation de ses bénéfices, s’en sort de sa cathédrale en signant un chèque de bons zéro pour avoir meilleur sort lorsqu’il se regarde dans son tain.

Et puis, lors des dîners si ennuyeux, il faut bien avoir quelques choses à dire que le rendent humain.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.