Accueil / Réflexions / Justice selon…

Justice selon…

J’aimerai vous parler de justice.

Mais, à propos, il y a injustice que celle-ci dépende grandement de la grosseur de votre portefeuille financier, ou si vous avez une certaine chance, de la qualité de votre carnet d’adresses.

Certes, il y a l’aide judiciaire mais il faut vraiment avoir les finances à fond de cales et l’inconvénient d’un avocat pas toujours très intéressé vu ce qu’il est rémunéré pour sa peine.

Tout cela pour dire que les grosses entreprises ont tout loisir de faire ce qu’elles acceptent de faire tant que les actions de groupe ne seront pas mieux ficelées et acceptées en ce bas pays.

En attendant, les services de l’illuminé en prennent leurs aises de la lutte contre le terrorisme pour en profiter tenter d’exclure toujours plus de prétendants à la sauvegarde française ; les chiffres de retour à la case casse toi ont bondi de presque 600 % par rapport à 2015.

Ce qui n’empêche pas le bel illuminé de premier de classe de conspuer haut et fort que certains pays bottent en touche d’une neutralité d’accueil refusée.

L’hypocrisie va encore plus loin lorsque l’on sait le traitement réservé à certains enfants d’immigrés ici, dans ce pays des droits de l’homme y compris la femme mais pas encore tout à fait les enfants.

Seront-ils privilégiés dans leurs droits avant ceux des animaux, voire demain des végétaux ou de l’eau qui a comme chacun s’en rappelle de la mémoire.

Mais l’illuminé préfère s’en prendre aux Ong en les accusant de faire le jeu des passeurs.

Car il vaut mieux laisser pourrir sur un bateau, cela va de soit.

Comme il va de soi qu’une certaine diplomatie dans certains pays n’a jamais entraîné les dommages collatéraux que nous avons à gérer aujourd’hui et qui seront encore plus fort si rien n’est pas aux conditions climatiques jamais observées jusqu’alors.

Les écologistes auront alors bon dos.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.