Accueil / Bibliothèque / La femme que j’ai voulu être – Diane Von Furstenberg chez Flammarion

La femme que j’ai voulu être – Diane Von Furstenberg chez Flammarion

Flammarion publie l’autobiographie d’une femme hors du commun, Diane Von Furstenberg entrée dans la mode en 1972 avec une valise pleine de robes en jersey : La femme que j’ai voulu être.

Dans cet ouvrage Diane Von Furstenberg nous raconte à la fois sa vie d’entrepreneuse, de célèbre couturière ou plutôt créatrice de mode, mais également la vie de sa famille, en commençant son histoire avant sa naissance, en Europe durant la guerre fuyant les nazis.

Il faut rappeler que parmi ses très nombreuses créations, les femmes doivent à Diane Von Furstenberg la Wrap Dress (la robe portefeuille) qu’elle dessine en 1974.

Pour donner encore plus de vie à l’histoire que nous raconte Diane Von Furstenberg, ce livre comporte un encart de quelques pages composé de photos personnelles de l’auteure.

Car elle nous raconte une histoire, son histoire, tout d’ailleurs est à la première personne, au départ ce « je » permanent est un peu déroutant et puis, non, il donne l’impression que Diane Von Furstenberg est devant nous, train de parler, de raconter sa vie, son histoire, son chemin.

De ses parents juifs, de sa mère déportée à Auschwitz le 19 mai 1944, qui a survécu aux camps de la mort, Diane Von Furstenberg en parle beaucoup, elle semble être un modèle. Il y a une phrase au début de l’ouvrage qui est poignante « Si Jamais j’ai la paresse d’accomplir une corvée nécessaire, si j’hésite à sortir à cause du froid ou je me plains de devoir faire la queue, je pense à Maman. Je l’imagine, forcée de se mettre en marche durant l’hiver 1945,… dans une marche de cinquantaine kilomètres dans la neige, dans une gare où ils furent embarqués dans des wagons de marchandises bondés…

Née le 31 décembre 1946, Diane Von Furstenberg fait son entrée dans la mode en 1972, sa marque de luxe DVF est distribuée dans plus de 55 pays et le magazine Forbes la nommée femme la plus influente du monde dans le domaine de la mode.

Une autobiographie passionnante d’une femme à la fois comme tout le monde et hors norme, libre, responsable de ses actes et qui ose bouleverser les normes dans le domaine de la mode.

Pour vous procurer cet ouvrage, La femme que j’ai voulu être, cliquer ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.