InfosRéflexions
A la Une

Et vous aurez les honneurs…

Je ne sais pas si cela est normal de donner une légion d’honneur à tout va comme on a pris l’habitude de le faire depuis quelques décennies.

Mais celles données à titre posthume aux sauveteurs tués en mer sont certainement plus légitimes que celles fixées sur les vivants de footballeurs.

Mais pourquoi ce pêcheur averti est-il parti malgré l’annonce de tempête ? Le fait qu’il était retraité avec besoin de recueillir un complément de salaire devant une pension trop n’a strictement rien à voir.

Les crevettes qu’il pêchait ne rigolent plus vraiment, mais elles doivent rosir de satisfaction.

Et les familles des noyés, perdus, ne se relèveront pas ! Ces quoi ces gugusses qui osent mettre en échec nos fiers porteurs de légion d’honneur.

Pensez, en sortie de première mi-temps, ils osent mettre 2/0 à nos mondiaux qu’en on était si fiers d’eux ?

De vrais têtes de turc… Le temps n’est plus aux querelles qu’ils disent ces 72 élus en marche pour leur sacrilège ; ils viennent de s’apercevoir, après le mouvement en longueur des gilets jaunes qu’ils ne pouvaient plus faire comme s’ils ne savaient.

L’illuminé est heureux, béat, content, qu’ils le trouvent désormais encore plus qu’avant.

Et le soi-disant centre qui se dit encore de gauche fait mine renfrognée de ne pas s’apercevoir dans quelle nasse, il est emprisonné.

Sûr que désormais, l’illuminé est bien armé pour faire entendre la voix de la France désunie en Asie tant il a prouvé qu’il savait bien jouer au jeu du go, du moins mieux que ses pairs ici bas.

c’est beau l’engagement de soi en politique.

C’est déjà moins beau de forcer l’engagement des autres d’un management autoritaire et despote.

C’est encore plus moins beau l’engagement forcé de l’autre en vie privée qu’elle(s) n’aurai(en)t pas accepté.

Aussi c’est avec engagement que l’on apprend son désengagement avant limite.

Pour excuse il donne le don de soi qu’il faut changer les élites.

Heureusement il ne fait pas partie de mon parti.

Il fait juste partie de mon parti de rire.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer