Accueil / Faits d'actualité / Et ils existent encore…

Et ils existent encore…

Pour une fois, je vais faire long, mais je me sens obligé de retranscrire dans son intégralité, ce que j’ai été amené à lire…

«  Lettre ouverte à un migrant
superbe de vérité !!!

Salut jeune réfugié,

Je t’ai vu à la télévision dimanche soir. Tu débarquais triomphant de ton bateau pneumatique sur cette île.
Je t’ai entendu jubiler, que tu avais 20 ans, que tu fuyais la guerre.

Les médias occidentaux, gangrenés par des journaleux gauchissant ne savent plus quoi faire pour essayer de nous culpabiliser.
J’avouerai que ces images et ton discours m’ont mis mal à l’aise.
Alors j’ai réfléchi …

Ce que j’ai à te dire ne va pas te plaire.
Ça ne plaira pas non plus à tous ces humanitaires, ces comités de soutien et ces ONG qui t’utilisent comme matière première de leur petit business.

Si toi qui as 20 ans refuse de te battre pour ton pays, qui va le faire?
Je vais faciliter ta réponse. Il te suffira d’évoquer le point Godwin pour me discréditer.
Tant pis, les leçons de l’histoire sont les seules qui peuvent nous éviter de refaire indéfiniment les mêmes erreurs.

Il y a 71 ans, l’Europe a connu un autre débarquement. Des gamins de 20 ans comme toi sont venus par milliers.
Pas pour nous envahir mais pour nous libérer.
Pas pour lâchement sauver leur cul, mais pour se battre.
Ils sont morts pour des idées, pour un rêve de liberté, dans un pays qui n’était même pas le leur.
Parce que c’était des hommes de devoir et qu’il fallait le faire.
Je ne dis pas qu’ils sont morts en héros. La mort n’est jamais belle.
Certains ont atrocement souffert, d’autres sont morts comme des chiens. Mais ils l’ont fait.

Tu commences à comprendre où je veux en venir?
Je sais bien qu’il y a des perspectives plus réjouissantes que de devoir prendre les armes et se battre.
Le politiquement correct et la bien-pensance dominante font que l’on glorifie désormais les fuyards et les déserteurs.

Sache qu’il y a encore dans cette Europe de sans-couilles quelques hommes d’honneur, quelques patriotes (estampillés “vieux cons rétrogrades” par toute la frange des “fiottes” qui te soutiennent), pour qui tu n’es qu’un lâche.

Tu n’as pas de courage, tu n’as pas d’honneur, tu n’as plus de pays.
Je ne te méprise pas, tu n’en vaux pas la peine.

Tu as réussi à escroquer tes parents pour avoir de quoi payer les passeurs, tu continueras à vivre en parasite puisque c’est comme ça que ça fonctionne et que c’est l’idéal qu’on t’a fait miroiter.

Il y a cette autre question qui découle de la première et qui entretient mon malaise.
Si tu n’aimes pas assez ton pays pour te battre pour lui, que viens-tu faire chez moi ?
Ne me dis pas que tu vas aimer ma patrie comme la tienne : tu viens de lui tourner le dos.
Au moindre problème tu reprendras ta route. Je sais que je ne peux pas compter sur toi.

Je suis un sale con nationaliste.
On m’accusera d’être sans cœur, que mes propos sécrètent de la haine etc…etc…
Tes nouveaux petits copains médiatico-humanitaro-donneurs de leçons ne vont pas me louper !
Tu peux me haïr, c’est facile.

Mais sache une chose : dans 30 ans, quand tu regarderas en arrière et que tu verras ce gosse de 20 ans qui a refusé de se battre pour son pays, tu te détesteras.
Tu comprendras ce que je voulais dire.
Mais il sera trop tard.
Tant pis pour toi.

Une question :
Pourquoi ne vont-ils pas au Qatar ou en Arabie Saoudite, pays musulmans, de même culture qu’eux, riches, et avec des régions désertiques à mettre en valeur ?

Sa réponse : Les riches pays musulmans refusent de les accueillir, parce que pour eux, l’Europe doit être islamisée par tous les moyens et c’est le bon moment.
Les riches pays musulmans n’ont pas de comptes à rendre aux organisations humanitaires.

La preuve : plus de mille morts, esclaves Philippins et Népalais pour construire des stades au Qatar.
Pas un mot d’émotion dans les chaumières gauchisantes de l’Europe.
Au contraire on fera même une belle Coupe du Monde de foot sur ces terrains gorgés de sang.

Par contre, un enfant d’immigré noyé et exhibé à la face du monde et c’est l’horreur.
L’Europe doit payer …mais certainement pas les riches pays musulmans, ils n’ont pas prévu de CAF ou d ‘Allocs multiples, encore moins de RMI ou de SMIC.

Là-bas on finance le terrorisme, la terreur, le meurtre de masse, l’islam ne peut pas donner à tout le monde !.… »

Pour moi, cela devrait se passer de commentaire d’autant plus qu’il n’y a eu que 3 j’aime sur ce réseau dit social que j’aime de moins en moins au point de douter si je ne l’ais jamais vraiment un jour aimé. Mais, il y a eu tout de même 2 partages.

Ce brûlot est bien écrit et à première vue bien pensé de vérités bonnes à dire. Mais, si vous voulez bien vous arrêter 1 instant.

Qui aujourd’hui, parents, voisins ou amis (pas ceux de ce réseau…) conseillera vivement à ses enfants de rester au pays se faire lyncher avec tous les honneurs dus à leur rang ?

N’y a-t-il pas assez de morts, de torturés, de blessés comme cela pour conseiller la chair à canons et la poudre qui va bien avec ? Aujourd’hui, nous ne sommes plus hier.

Et que je sache, s’il est vrai que des jeunes étrangers sont venus nous libérer c’est que leur commandement leur en avait intimé l’ordre tant la panique imposée en Europe les indisposaient. Encore a-t-il fallu qu’ils soient convaincu d’intervenir et ils ne se sont pas pressés de le faire.autre chose, juste une combien de bons français ont-ils pris les armes à la main pour se défendre ?

A ce qui semblerait, et cela ne retire rien de leurs forces, ils étaient une poignée ne supportant pas la dictature annoncée et cela est encore aujourd’hui dans les pays incriminés.

Qu’on donc fait ceux qui sont partis chercher refuge en Outre Manche qui ne voyait pas d’un bon œil ces fuyards amerrir sur leurs terres bien ancrées.

Et est-ce bien raisonnable de conseiller à cette jeunesse de partager le martyr des palestiniens voulant marquer leur terre ?

Mais, peut-être que cette feuille qui donne le tournis a été écrite verre d’apéro dans une main en regardant au loin les flots bleus que l’on ne veut pas voir rouges…

Mais sans doute que cette personne est confortable et n’a pas du tout l’intention d’en sortir ni même d’en partager un bout.

D’autre part, ce que font certains extrémistes religieux musulmans (et je crois comprendre qu’ils sont minoritaires) ressemblent comme deux gouttes d’eau à ce que certains de nos aïeux ont fait au nom du christianisme la fleur enlevée de leurs fusils puisqu’il ne s’agissait que de lame.

Excusez-moi, j’ai été un peu long…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.