Éphéméride : ça s’est passé un 11 novembre

11_novembreLe 11 novembre 1852, inauguration en Grande-Bretagne, à Londres du Palais de Westminster rénové, celui-ci avait été détruit – en partie – par un incendie en 1834. Les travaux de rénovation avaient commencé en 1840.

Le 11 novembre 1918, dans un wagon-restaurant aménagé en salle de réunion, à la gare de Rethondes dans l’Oise, des généraux allemands signent – à 6 heure du matin – l’armistice face aux alliés représentés par l’amiral Wemyss, le maréchal Foch et le général Maxime Weygang. Le cessez-le-feu est officiel à 11 heures du matin.

Le 11 novembre 1920, Auguste Thien (un soldat de la garde d’honneur) choisi – parmi 8 cercueils de combattants non-identifiés de la Grande Guerre. Une chapelle ardente au premier étage de l’Arc de Triomphe accueillera le cercueil de ce soldat inconnu. Il sera inhumé sous l’arche de l’Arc de Triomphe quelques années plus tard.

Le 11 novembre 1942, fin de la zone libre en France, Adolf Hitler déclenche l’opération Attila sur la France, L’Armée allemande envahit la zone libre de la France, c’est-à-dire le Sud du pays. Cette décision d’Hitler fait suite au débarquement, le 8 novembre, des forces alliées en Afrique du Nord.

Le 11 novembre 1999, en Grande-Bretagne, la Chambre des lords abolit les privilèges de ses membres héréditaires. Ces privilèges remontaient au XIIIème siècle.

Le 11 novembre 2000, en Autriche, près de Salzbourg, un funiculaire circulant dans un tunnel pour rejoindre le Kitzsteinhorn, prend feu, tuant 155 passagers, des skieurs.

Le 11 novembre 2004, Yasser Arafat – arrivé quelques jours plus tôt pour être hospitalisé jours à l’hôpital militaire de Clamart – meurt.

Exit mobile version