InfosRéflexions
A la Une

En forme de boomerang

Il portait beau l’illuminé d’un accord avec un laboratoire de création d’un retour d’activités en France.

Mais, le coq pleure, puisque la même entreprise dans la même activité nous annonce clairement 1 000 emplois à disparaître sur le territoire pour 700 autres en Europe.

C’est du privé, ces sociétés font leur loi qui n’a rien à voir avec les lois des nations ou en vigueur sur l’Europe.

C’est avant tout à nous vacciner complètement sur des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient.

On va se réinventer quoi qu’il en coûte.

Pour l’instant cela coûte aux seuls citoyens et à ceux qui peuvent encore bosser, les privilégiés.

D’autres privilégiés se gavent de pouvoir prendre propriété de ce qui pourrait passer pour la Rolls de l’auto électrique.

Mais, voilà, un fort en ce thème,  annonce que la belle est la pire en qualité perçue.

Mais, lorsque l’on sait que les principales critiques sont sur le système d’info-divertissement, l’on comprend mieux pourquoi les constructeurs traditionnels ne font pas partie du jeu.

Et c’est reparti comme en L14.

D’une nouvelle vidéo montrant ce que tout le monde fait mine de ne pas savoir et sont obligés de voir, il est demandé un ministère du bien être animal.

C’est bien, c’est beau, c’est fort.

Mais où est le ministère des personnes en fin de vie, celui des enfants, des femmes battues, de la différenciation sexuelle, de la couleur de peau ???? Et l’histoire redémarre en situation inverse.

Hier, il était reproché au gouvernement de ne pas avoir testé en masse.

Certes, mais comme les régimes précédents avaient dépouillé les stocks sans que l’actuel ne s’en soit inquiété, on pouvait toujours courir pour en avoir en masse.

Désormais, à ce jour d’aujourd’hui (pour ceux qui n’aime pas), il va y avoir généralisation dans une région qui se prend pour le pouls et le centre de la France et les à peu près les mêmes s’étonnent qu’ils soit effectués.

Or, nous débordons de tests en limite s’ils n’étaient pas utilisés.

Pourquoi en faire une polémique ?

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.