IdéesInfosRéflexions
A la Une

Donnant pas donnant

C’est assez frappant de constater les mesures non obligatoires à destination des entreprises, mais conseillées.

Mais, lorsqu’il s’agit des salariés, les mesures non rien de volontaires mais sont belles et bien obligatoires, incontournables.

C’est un véritable coup de gueule ici lancé.

Les journalistes avec l’aide avisé de leurs consultants commencent à dire aujourd’hui le contraire de ce qu’ils disaient hier sans même dire qu’ils reviennent sur leurs propos pour expliquer le pourquoi du comment.

Un exemple comme en mille : il faudrait désormais, pour tous, porter un masque, même fait par soi même, même sans grande protection car cela protégerait tout le monde puisque les postillons pourraient aller jusqu’à huit mètres.

Or, pour avoir suivi, en partie pour le travail que je fais, les débats depuis le départ, il n’était question que de des gestes barrières : 1 mètre de distance, se laver les mains.

Ont suivi l’aération constante des lieux fermés, laver, rincer les produits venant de l’extérieur en plus des mains pour les deux premiers.

Ils vont réussir à me faire aimer les rediffusion des pires programmes à moins que je ne comprenne qu’il me faille penser à tourner le bouton du téléviseur ; c’est-à-dire en fait taper sur le bon bouton de la télécommande.

Et quand l’on sait qu’aux États-unis, le premier atteint du Covid-19 a reçu une belle facture hospitalière de 35 000$, c’est peut-être le dégoutter à vie d’être encore ici.

Et dire que l’État français voulait les suivre.

Peut-être, compte tenu de l’apprentissage pratique d’aujourd’hui, c’est beau la formation permanente, qu’au contraire la santé sera renforcée ainsi que les salariés et indépendants exerçants un véritable métier indispensable à notre survie.

Sont-ce certains français qui n’ont rien compris à la nécessité du confinement ou les forces de l’ordre qui abusent de l’interprétation des textes qui étaient jusqu’àlors réservée aux seuls juges du siège ? 5 millions 800 000 de contrôles pour 350 000 Pv…



Booking.com

Booking.com

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.