InfosPolitiqueRéflexions

Ça va en le disant

Il y avait la solidarité intergénérationnelle.

Les travailleurs acceptaient par le truchement du versement de leurs cotisations de payer les retraites de leurs anciens qui avaient précédemment bien œuvré pour l’économie de tous.

Désormais, sous la houlette droitière d’un dogme politique unilatéral, et au cœur d’un milieu d’un conflit sans précédent, le ministre de d’économie et des finances, qui l’est encore à l’heur d’écriture bien matinale, refuse la baisse de la Csg, ou du moins une compensation comme pour les autres, pour les retraités.

Et qu’elle raison, ce charmant garçon invoque-t-il ? La nécessité pour les travailleurs qui travaillent de gagner bien leur vie.

Autrement dit, il faut que les retraités saignent pour que la génération qu’il ont mis au monde baignent dans le bonheur.

Cet homme n’a rien compris et perdure dans son état d’esprit d’individu puissant au pouvoir.

Il n’est pas le seul car son homologue du budget, qui en a sorties de bien bonnes, fait actuellement la promotion d’adoption canine pisque ses comptes sont bouclés.

Pour lui, il ne s’est rien passé de bien intéressant.

Peut-être va-t-il inventer une taxe de derrière les fagots pour nourrir décemment ces pauvres petites bêtes qui n’ont jamais demandé d’être entre les mains de maîtres aussi bâtards.

Ce monsieur des finances qui sait bien être dans les économies des autres, reconnaît évasivement que cela doit être un peu, pas beaucoup, difficile de vivre avec 1 200€/mois.

Mais, il rappelle que la situation va bien changer puisque ces heureux élus pourront, à compter de janvier 2019, compter sur 1 210€, ce qui change tout en grand inestimable pouvoir d’achat.

Au fait, combien gagnerait un ministre lambda, moins important que le premier d’entre eux ? Difficile à dire puisqu’il devrait correspondre « au double de la moyenne du traitement le plus élevé et du traitement le plus bas perçu par les fonctionnaires occupant des emplois de l’État classés dans la catégorie “hors échelle” ».

Et, il est rassurant de ne jamais savoir commun appliquer sereinement cette formule sacrée.

Cependant l’on sait que pour le premier, il a droit  une majoration de 60 % dudit résultat.

Mais, rassurez-vous, ce n’est pas virtuel, puisque précédemment, ces messieurs dames toucheraient près de 15 000€/an plus quelques indemnités, plus quelques euros tombés du budget… Au moins vous savez pourquoi, vous saignez.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.