Éphéméride : ça s’est passé un 5 janvier

Le 5 janvier 1757, attentat manqué contre le roi Louis XV. Alors que le roi allait monter dans son carrosse, Robert Damiens lui porte un coup de couteau à la poitrine, mais la blessure n’est que superficielle. Il sera condamné à mort par écartèlement, cette sentence sera exécutée en publique, place de Grève, le 28 mars.

Le 5 janvier 1875, le président de la République, Mac Mahon, en présence la reine mère d’Espagne, du lord de Londres et de 2500 spectateurs, inaugure le palais Garnier : l’Opéra de Paris.

Le 5 janvier 1889, le mot hamburger apparaît pour la première fois dans un article d’un journal à Washington. À l’origine, ce mot désigne un steak haché que les migrants allemands, venues de Hambourg, consommaient.

Le 5 janvier 1895, sous l’inculpation de haute trahison, le capitaine Alfred Dreyfus est dégradé dans la cour de l’École Militaire (Paris). Il sera envoyé au bagne en Guyane sur l’île du Diable. Une campagne de réhabilitation voit le jour, avec notamment, son frère, le lieutenant-colonel Picquart, le sénateur Scheurer-Kestner, le député Joseph Reinach, Georges Clemenceau, Émile Zola, Charles Péguy.

Le 5 janvier 1933, début du chantier, à San Francisco (États-Unis), de la construction du pont qui va relier les 2 rives de la ville : le Golden Gate.

Le 5 janvier 1964, pour la première fois depuis le XVème siècle, un pape rencontre un patriarche orthodoxe. Effectivement, le pape Paul VI rencontre sur le mont des Oliviers, le patriarche de Constantinople, Athénagoras.

Le 5 janvier 1975, signe la fin de l’ORTF et voit la naissance de TF1, Antenne 2 et France 3.

Le 5 janvier 1999, aux États-Unis l’administration, sous la présidence de Bill Clinton, débute un allégement de l’embargo contre Cuba. Il s’agit d’un allégement par étapes.

Exit mobile version