Vaccination : Pourquoi ne pas aller encore plus lentement ?

Je sais bien que chaque pays à sa manière de se gérer, mais de qui ne moque-t-on en France ?

Nous avons depuis le début de l’an dernier un coronavirus, le SARS-CoV-2, provoquant la Covid-19, qui soyons direct, nous pourrit la vie, nous faisant passer des confinements, des couvre-feux, nous obligeants à sortir en portant un masque.

Plusieurs laboratoires ont mis au point des vaccins, plus ou moins pratiques à utiliser, c’est simplement une question d’organisation.

Alors que nos voisins vaccinent à tour de bras, des milliers de personnes chaque jour. Nous, en France, avec un début (comme les autres) fin décembre, nous avons à peine dépasser les 500 vaccinés (sur presque 70 millions d’habitants, comme l’aurait dit ma Grand-Mère, on n’est pas sorti de l’auberge.

Que se passe-t-il ?

Pourquoi un protocole aussi lourd pour vacciner. Du temps du service militaire, dès l’arrivée, on nous vaccinait pour je ne sais plus quoi sans nous demander notre avis. Personne n’en est mort.

Dans les Ehpad, il faudra vacciner comme du temps du service militaire, tous les résidents (saufs ceux qui ont des allergies, mais les dossiers sont connus).

Et hors, des Ehpad avoir des endroits, au moins les centres médicaux, les hôpitaux, des points de vaccination, accueillant tous ceux qui se présentent. On vérifie par leur numéro de Sécurité sociale qu’ils n’ont pas déjà été vaccinés et on pique.

Mais, peut être que la France est devenue un pays totalement nul, aller savoir ?

Exit mobile version