Que souhaiter pour 2021 ?

Il est de tradition de souhaiter la bonne année, nous avons pour cela tout le mois de janvier. Les années passées, c’était facile, « bonne année, bonne santé, … ».

C’est ce que nous avons toutes/tous fait pour le passage de 2019 à 2020, alors qu’une gripette commençait à faire parler d’elle à l’autre bout du Monde en Chine.

Et puis, cette grippette est arrivée en Europe, en France, un coronavirus du nom de SARS-Cov-2 qui provoque la Covid-19. Une maladie bizarre, aux effets multiples et que l’on découvre chaque jour.

Ce n’est pas une maladie bénigne, elle tue en milieu hospitalier 3 fois plus que la grippe saisonnière.

Ce virus peut attaquer tout le monde, même le sommet de l’État, Emmanuel Macron l’a attrapé, il a mauvaise mine, mais aux dires de son médecin ce ne serait pas une forme trop sévère.

Depuis la mi-mars, nous sommes passés par 2 confinements, des commerces fermés, les spectacles, les restaurants, … à l’arrêt, des obligations de porter le masque, … une nouvelle forme de vie, une limitation de nos libertés (pas facile à accepter dans le pays de Voltaire, mais nécessaire).

Nous sommes libres, mais avec un couvre-feu, depuis le 15 décembre 2020, avec le droit de passer Noël en famille « restreinte », mais pas le jour de l’an.

Et pour couronner le tout, nous savons qu’une mutation de SARS-CoV-2 circule en Angleterre, beaucoup plus contagieuse, mais pas plus mortelle. La frontière a été fermée, mais nombre d’entrées en Europe continentale se sont faites, avant la fermeture. Combien sont porteurs de cette variante de SARS-CoV-2 ?

Avec tous les mouvements de populations pour les vacances de Noël, les gens qui vont aller chez les uns chez autres, nous pouvons nous attendre à un troisième confinement pour le début de l’année 2021. Malgré les premières vaccinations cela ne changera rien.

Face à cela, que souhaiter pour 2021 ?

Une bonne santé : Qui face à cette pandémie, n’est pas uniquement le fait de la chance ou du hasard, mais vraiment du comportement de chacun. Plut que « bonne santé » je dirais « porter convenablement votre masque, respecter les gestes barrières, lavez-vous les mains et la bonne santé sera là ».

Que le vaccin soit toujours efficace face aux nouvelles mutations de SARS-CoV-2, que les gens acceptent de se faire vacciner (cela ne semble pas urgent ou même nécessaire, à lire un communiqué de la HAS pour celles et ceux qui ont eu la covid-19 en forme symptomatique).

Que d’ici quelques mois grâce à la vaccination, à l’immunité collective, que ce coronavirus disparaisse. Que nous puissions revivre sans contraintes sanitaires d’ici l’été prochain.

Je n’aime pas l’expression que l’on entend trop souvent, « courage » au lieu de simplement « bonne journée ».

Mais, une fois cette expression est de mise, il va falloir encore pour les prochains mois, faire attention, accepter nombre de contraintes, pour se débarrasser de ce coronavirus, être courageux.

Alors comme forme de vœux, j’écrirai :

Courage pour les prochains mois, ne baissez pas les bras, accepter les gestes barrières, le port du masque, la vaccination (si vous faite partie des populations concernées), c’est le prix à payer pour que nous retrouvions une vie normale dans le courant de l’année 2021.

Exit mobile version