Propagation du Coronavirus sur un paquebot

Au Japon au large de Yokohama est amarré un paquebot, le Diamond Princess avec 3 700 personnes à bords (passagers et membres d’équipage) à cause de cas de Coronavirus diagnostiqué à bord.

Une quarantaine qui pourrait durer, au moins, jusqu’à la semaine prochaine.

Le nombre de passagers contaminés ne cessent d’augmenter à bord du paquebot.

Si j’ai bien compris, le virus se propage dans l’air, si j’approche de trop près une personne contaminée, elle peut me contaminer.

Sur ce paquebot, les passagers sont isolés dans leurs cabines, les droits de « promenades » sont réduits et pourtant la maladie se propage.

Et si le Coronavirus utilisait pour contaminer les passagers le système de climatisation/aération du navire ?

Même si la durée de survie ce virus n’est pas très longue hors du corps humain, le passage par les gaines d’aérations doit être rapide.

Il aurait été préférable de débarquer tous les passages dans un ville vacances proche de la mer, pour éviter ce confinement et limiter les risques de contaminations des passagers sains.

J’ai l’impression que le nombre de malades risque une évolution exponentielle à bord du Diamond Princess.

Exit mobile version