Profitez-en tant que vous le pouvez

Lorsque vous êtes jeune et vous vous croyez beau, le monde entier est à vous.

Devenu adulte, vous savez que vous valez quelque chose et le faites savoir tout en haut de votre affiche.

Arrivé vieux, l’on ne vous dit plus rien.

Simplement une autre affiche s’affiche sur la vôtre.

Et c’est fini.

Le jeune porte-parole porte bien le masque malgré ses dents qui semblent avoir aiguisées.

Il clame haut et fort que le gouvernement n’entend pas contraindre les personnes âgées, dits les vieux, à un confinement strict et qu’il ne désire pas de fêtes de Noël en visio.

Attendons pour voir s’il faut commander la dinde ou non.

On ne sait pas si le nouveau sera un vaccin anti ancien, mais ce qui est sur c’est que se sera moins le cirque Outre Atlantique à la tête de ces états qui risquaient d’être désunis.

Concernant la Covid19, on n’en sait plus trop surtout depuis que les nordistes ont compris qu’après avoir refilé leur virus à leurs petites bêtes marchandes, ils l’ont reçu en boomerang.

Il ne fallait pas avoir une vision si éloignée de la réalité.

Et si parfois l’on dit Noël au balcon, Pâques au tison (certains prédicateurs disent au Rabanne, l’on ne voit pas pourquoi), cette année l’on vivra Noël au confinement mais peut-être au foie gras pour se rappeler qu’il y a encore une saison.

Ce sont quelques 650 salariés d’une banque généraliste qui trouveront en fin de compte cette fin d’année meilleure que celle qu’ils vont vivre au chômage forcé si l’employeur persiste dans sa volonté de s’en séparer.

Et comme désormais tout est plus facile pour le patron concernant sa gestion d’effectif, l’employé pourra se rassurer en sachant très précisément calculer son indemnité en prenant acte du barème à ne pas dépasser par les prud’hommes qui perdent ainsi leur raison d’être.

Et, malheureusement, ils n’auront pas le temps de subir la réforme du chômage, toujours voulue par le même illuminé.

Ce qui les obligera à profiter des larges des allocations pour fainéants qu’ils sont.

Mais, peut-être auront-ils le bénéfice de la retraite à venir consistant à donner de bons points aux méritants sous peine de malus aux laborieux…

Exit mobile version