Pas tout compris

Pas content le journaliste animateur d’une émission que l’on voudrait de grande écoute.

En effet, il fait appel à un sachant notable de son cénacle pour confirmer l’incompétence, ou du moins l’extrême retard, de la France en matière de recherche et production de vaccins, notamment pour la Covid.

Patatras, le piège se referme puisque son éminence déjoue les intentions en, d’une part taclant ceux qui font du bruit d’avoir trouvé alors qu’ils n’en n’ont jamais produit.

D’autre part, les fabricants sérieux, en ayant fait la preuve de la qualité de leurs expériences bien connues de tous, travaillent de concert avec les spécialistes de France.

L’ami Bercy se disait le seul pourfendeur de la lutte fiscale.

Mais, il a du céder sous la contrainte de ceux qui n’acceptaient cette verrue de droit exceptionnelle qui voulait que la justice lambda n’avait aucune voix à faire valoir.

Autant dire que la belle avait le droit de ne pas le suivre.

Chemin de chantage utile sur les puissants au petit jeu du pouvoir.

Mais désormais, c’est fini, la loi c’est la loi, Bercy y a droit.

Pourtant, avec la bonne volonté dont savent faire preuve ces hauts fonctionnaires de leur république, tout est fait pour torpiller la mesure et prouver qu’un retour en arrière serait bien.

Et que vive la démocratie de ceux qui décident.

Il y avait la Covid, il fallait respecter les gestes barrière.

Il y a toujours la Covid, il faut toujours respecter les gestes barrière.

Mais, maintenant, insidieusement, dans une pub comme ils savent les faire, il faudrait également les respecter à cause de la grippe courante et les autres virus d’hiver.

Comme en été, la pollution est bien lisible, il faudra sans doute le faire.

Et voilà comment »on prépare une population à faire comme les asiatiques bien connus pour leur docilité collective.

Le décryptage de cette période en cours, pourrait être qu’une vie normale serait bien possible à condition que l’on ne se conduise plus comme avant.

Exit mobile version