Pas obligé de…

Il n’y aura pas d’obligation vaccinale. Il n’y aura pas de passeport vaccinal.

La France est une terre républicaine libre, qu’on se le dise.

L’illuminé a rappelé qu’il était sur le trottoir d’en face.

Traversez, venez faire l’effort de l’écouterC’est inouï, l’illuminé revient sur ce qu’il a dit d’une pirouette à deux bandes de billard.

La première d’un rétro, il nous indique envisager plus que sérieusement l’instauration d’un livret sanitaire.

C’est-à-dire en gros, que le vaccin devient de fait obligatoire.

Mais, non, c’est une blague, vous allez rire.si vous vous êtes fait vacciné, vous irez où vous voudrez loin ou pas dans votre pays de France.

Que ce soit au resto, bistro ou musée en comédie française, vous serez acceptez.

Si vous vous êtes abstenu, vous aurez le droit de sortir de chez vous pour acheter votre quotidien si le boucher du coin daigne vous servir.

Pour que tout se passe de la manière la plus positive possible, le contrôle se fera via l’application stop Covid un peu téléchargé mais pas du tout utilisé.

Et c’est là l’astuce de deuxième bande qui permettra à l’illuminé qu’il a gagné d’avoir raison avec son application libérale.

Pour nous faire avaler sa pilule, il lance ses fantassins nous dire que le livret médical existe depuis des lustres.

Certes, c’est bien vrai.

Mais jamais il nous a été demandé pour circuler librement en France.

Ensuite, si nous acceptons cette mesure liberticide, quand sera-t-il demain ? Imaginons un seul instant une autre maladie qui fait peur comme jadis le Sida.

Ce livret servirait de marqueur infernal du j’ai j’ai pas.

Une autre entorse au secret médical.

Autre question, je n’ai pas eu le pot de choper la Covid, mais j’échappe ainsi au vaccin, ce sera inscrit dans le passeport, heu, livret ? Et qu’en sera-t-il de l’enfant mineur passant adulte majeur ?

Exit mobile version