Pas encore vacciné ?

Le stade de France fait salle comble en sous-sol. Cela pourrait être une bonne nouvelle si ce vaccinodrome ne remplaçait l’existant.

Ceux qui ont vu cela, doivent encore être restés dans leur bureau dorés.

Comment imaginer seulement que toute la Seine St Denis se donnera rendez-vous en cet endroit ? Il est vrai que c’était bien prévu que ce ne serait pas le cas puisque seulement 50 % des places disponibles sont réservées aux gens de ce département qui pourtant est le plus touché par cette pandémie.

Or, très franchement, nous aurions aimé que ce haut lieu historique vienne en complément de toutes les installations renforcées qui sont à proximité de population qui n’abuse pas tant que cela de la mobilité heureuse des transports en commun.

C’est par ailleurs oublier qu’une bonne partie n’a pas vraiment accès aux outils informatiques ou ne savent pas vraiment comment s’en servir pour prendre rendez-vous obligé par internet.

Il paraîtrait que la population concernée par L’Astrazeneca n’en veut pas.

Alors pourquoi ne pas l’étendre à toute la population et se feront vacciner ceux qui voudront.

Mais tout le monde ne lutte pas de la même manière contre ce virus qui étouffe tout le monde.

Les uns se pressent à la messe pour faire bonnes pâques sans gestes barrières.

Les autres qui font banquette serrée pour se restaurer dans la plus grande douceur de fourneaux bien garnis.

Qui n’a pas son site d’évaluation de reprise de son véhicule à se mettre sous la dent ?  Si vous ne l’avez pas encore tenté, faites-le.

Vous ne serez pas déçu tant vous allez pouvoir rêver.

Le différence de proposition est dantesque tant elle va parfois du presque au simple du double.

Bon, il vaut mieux attendre confirmation pour y croire.

D’ailleurs, plus que très souvent, une fois sur place, ce n’est plus la même musique.

Le commercial qui tente de se faire passer pour un compétent, tentera de jouer sur votre temps pour vous prendre votre cher bien à (très) bas coût.

Exit mobile version