Nouvelles idées anciennes

Certains, mais en ce moment se serait plutôt certaines, appellent à de nouvelles manières pour faire éclater de nouvelles vérités.

A vrai dire, si la base de leur combat d’origine mérite plus que d’y faire attention, c’est la violence de l’extrême qui pourrait bien faire reculer les braves gens.

En fait de nouvelles pratiques, les leurs datent d’antan très éloigné si l’on considère depuis des lustres que l’appel du large d’Outre Atlantique nous arrive toujours avec du temps de retard avec en plus les outrances qui ont pût maturer avec le voyage.

Également le fait d’écarter, voire pire couper les têtes jetées  à la vindicte publique remonte de la nuit des temps telles les sorcières ou les disparus de la révolution en germe de devenir.

Ainsi une élue de la liste qui a gagné en capitale, est fière comme toute d’avoir fait virée in fine un co-listier qui avait le tort horrible de ne pas renier le contact d’une personne qualifiée d’aimer la pédophilie.

Ainsi, désormais, il vous faut faire très attention à vos connaissances qui risquent de vous revenir en effet de boomerang comme le covid19 d’avoir fréquenté trop prêt un être ayant d’autres opinions qui de plus sont contraires à la bien pensance du parler politique correct d’une frange minoritaire qui n’aime que sa non démocratie  partir du moment que l’on ne voit qu’une seule tête la sienne.

Avant, c’était l’explosion terroriste de l’extrême qui voulait prouver par l’absurde qu’il avait raison.

Maintenant que les fêtards ont vieilli, les jeunes illuminés du cerveau veulent faire le lavage karcherisé intégral de nos cerveaux prétextant qu’eux savent.

Et la meilleure façon de le faire savoir est d’écarter tout ce qui gêne.

Sur le vieux port qui avait en son temps été obstrué par une sardine, le port du masque est obligatoire.

Mais, sur le marché, le porc est toujours en vente à bon marché…

Exit mobile version