Manger sain et être bien

Que faut-il faire pour se sentir bien ?  Et si cela passait par notre assiette ?  Certains aliments ont des super pouvoirs, notamment tous les fruits et les légumes, certaines épices, à condition bien sûr de savoir les cuisiner.

En effet, quel ennui de se retrouver face à un choux fleur ou un brocoli sans savoir le cuisiner. Il ne faut pas donc hésiter à agrémenter notre chou avec un peu de parmesan et un filet d’huile d’olive, par exemple, pour lui donner du goût.

Autrement dit, manger sain et se sentir bien relève de comportements de bon sens :  c’est à dire éviter de manger trop grandes quantités, mais aussi éviter de manger trop gras, trop sucrées, trop salés, de fait il convient d’être raisonnable pour être en bonne santé.

Ainsi, un repas équilibré peut être composé de 150 g de viande (poulet, veau, boudin…) ou de poisson (saumon, thon…),  ou d’œufs comme source de protéines et de fer (ou un produit végétal  équivalent tels que les légumes secs, les céréales ou le soja), 200g de légumes ou crudités pour les fibres, vitamines et minéraux, 100g de féculent (pomme de terre, riz, pâtes, quinoa) ou 50g de pain comme source de glucides complexes, de fibres et de minéraux et enfin d’un produit laitier pour l’apport en calcium (yaourt, fromage blanc, fromage).   Sans omettre l’eau pour l’hydratation et les minéraux nécessaires à l’organisme.

Plus facile à dire qu’à faire, non pas vraiment, il suffit de mettre en place de nouvelles habitudes alimentaires.

 Pour booster son organisme, et son système immunitaire, les infusions à base d’hibiscus sont excellentes mais aussi saupoudrez vos jus de fruits frais (l’ananas par exemple, avec du curcuma) .

Privilégier les yaourts aux chèvres, plutôt qu’au lait (moins digeste) et éviter la viande rouge au maximum.

Si vous vous sentez fatigué, je vous recommande d’arrêter provisoirement le gluten (blé, orge, seigle, avoine, kamut, épeautre) qui peut provoquer des ballonnements, de la diarrhée, des maux de tête, de l’insomnie, voire des dépressions. L’idée est de comparer son état de bien être avant et après l’arrêt du gluten pour se faire sa propre opinion. Si vous êtes stressée, si vous avez mal au ventre, faite le test d’arrêter le café pendant quelques jours pour voir s’il y a un mieux-être ou non.

Si vous avez trop mangé un jour, cela arrive, je vous recommande de boire des soupes le lendemain ou des bouillons de légumes maison toute la journée pour éliminer et de pratiquer un sport tous les jours (a minima la marche à pied pendant 1/2 heure !)

Bonne santé !

Exit mobile version