L’internet sans toile serait mieux

Commandez un colis à distance est un véritable plaisir aléatoire. Soit, comme la succursale de la poste, qui fait semblant de ne pas le savoir style c’est pas nous, vous êtes comme Jeanne sans rien voir arriver, ni même entendre une douce voix dire « j’arrive », soit comme cet autre où vous recevez pas moins de 10 informations par courriel et sms pour vous informer que vous avez été bien compris et que tout va être livré dans les temps et délais impartis.

Le premier a compris que le virtuel leur évitait d’être physique, l’autre assume sa présence collante.

L’essentiel étant de recevoir ce que vous avez commandé dans une plage horaire élargie ; attendez, nous arrivons.

Toutefois, l’horaire est précis à partir de 9h25…Mais vaut mieux plusieurs tu auras qu’un tu n’auras pas.

Pourvu que mon dernier colis ne s’est pas emballé à suivre les rois de la pédale jaune… avez-vous, à propos d’horaire, regardé celui fixé par votre examen Irm ou autre ? Souvent, vous recevez une invitation à être à 10h23mn.

En fait il s’agit du moment ou vous savez que vous allez devoir attendre plus d’une demi-heure même s’il vous est, non aimablement, demandé d’être présent un 1/4h avant l’heure prévue.

C’est beau la gestion informatique.

Heureusement que l’être humain reste le grain de sable.

Sans vraiment de rapport, qui que : savez-vous ce qu’est un philocorbolien ? C’est un collectionneur de corbillards.

Ainsi il est bien habillé pour le restant de ses jours.

Vouloir quitter son toit, mais avant estimer la valeur de celui que l’on a.

Répondre positivement à une proposition d’estimation via internet.

Donner toutes ses coordonnées, c’est normal.

Ce qui n’est pas normal c’est d’avoir pour seule réponse d’estimation de ces experts est le résultat de la copie d’écran protée en marge de cette information.

Vous savez quoi faire maintenant…

Exit mobile version