Le départ du Tour de France partira avec le même parcours le 29 août de cette année

Le Tour de France est la course phare du sport cycliste professionnel français et le reporter, plutôt que de l’annuler a été qualifié de moindre mal par les organisateurs, qui ont dû peser le pour et le contre, avant de prendre cette décision.

Cela suppose que d’ici là, on peut à nouveau circuler librement en France et que le Covid-19, se soit calmé, faute d’avoir disparu, on ne voit pas les coureurs pédaler avec de masques, pas plus que les spectateurs, les encourager, le long des routes et aux Champs Elysée, le jour de l’arrivée, le 20 septembre.

Le Tour de France est un centenaire qui résiste, au Covid-19 alors que l’Euro de Football et même les yeux olympiques de Tokyo ont été reportés de 2020 à 2021.

Le directeur de l’épreuve a officialisé les nouvelles dates, le Tour partira de Nice, pour un parcours inchangé et les mêmes villes étapes.

Ce report était devenu inévitable depuis que le président Macron a annoncé le 13 avril l’interdiction des évènements avec un public nombreux au moins jusqu’à la mi-juillet, de là à penser que Tour sera possible le lendemain et en tout cas le 29 août a été franchi d’un pas allègre, personne ne s’imagine qu’il pourrait ne pas se tenir et être annulé, pourtant, il est probable que certaines décideuses restent inquiets, sans oser le dire et ne seront soulagés que le soir de l’arrivée du Tour à Paris.

Il faut que les coureurs s’entrainent, que les villes étapes, leur commerce local, les hôtels et les restaurants se préparent, plus que jamais à accueillir les coureurs avec leurs suiveurs, les correspondants de presse, la télévision et les radions, qui suivent habituellement cet évènement sportif de portée mondiale, sans oublier la caravane publicitaire, même si en cette période de l’année, la foule sera moins nombreuse, qu’en période des vacances scolaires de juillet.

Il ne peut pas en être autrement.
Booking.com

Exit mobile version