InfosRéflexions
A la Une

La loi ça marche pour ceux qui ne la supporte pas

Une nouvelle loi sur la mobilité pour faire marche arrière sur une limitation imposée par un premier qui ne se véhicule pas sans chauffeur attitré.

Ainsi, donc, chacun dépendra du bon savoir ou vouloir de son préfet qui sévit dans sa bonne région à lui.

Et encore pourra-t-il accepter de faire valoir le bon vouloir de l’élu municipal en mal de devenir auprès de ses proches citoyens.

En ces temps de commémorations d’un débarquement, pensons au dernier survivant que les nazis n’ont pu avoir mais que la grande faucheuse a eu.

Espérons simplement que ces temps gris virés au noir ne reviendront pas pour nous porter au désespoir.

Pour cela une seule possibilité : supprimer les frontières, défendre la propriété aliénable sans se considérer propriétaire de la Terre, accepter son prochain et l’admettre parmi les siens, respecter l’autre comme l’on aimerait trouver l’endroit propre…

Mettre en place le revenu universel pour tous irait en ce sens qu’il permettrait à chacun de savoir qu’il a un matelas de vie dont la décence pourrait lui convenir plus qu’au jour d’aujourd’hui car celui d’hier ressemblant à celui d’aujourd’hui n‘est vraiment pas digne du pays des droits de l’homme.

Alors celui de demain pourrait l’être bien si ceux qui ont décidé de le mettre en marche ne  le transforme pas en une gigantesque fumisterie consistant à une baisse pour les actuels concernés d’aides pas toujours facile à obtenir même s’ils y ont le droit.

Certains voudraient limiter de revenu à 850€/mois, ce qui représente déjà trop pour d’autres.

Mais il faudrait bien expliquer un jour comment l’on peut vivre, décemment dans une vraie société civilisée, sachant qu’un logement se loue en moyenne à 300€/mois pour une pièce ou studio supérieure à 9m2 sans dépasser les 30.

Ce qui ferait un reste à vivre de 550€ pour payer les charges redondantes telles que l’électricité, les transports.

Puis, il reste à vivre pour tenter trouver à manger avec le reste.

Et la tenue de soi viendra ensuite…

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.