J’insiste, laissez-nous vivre

J’ose insister. Les écologistes faisant bonne mine en face, se dévoilent lorsqu’ils sont élus.

Ils veulent imposer leur dogmatisme quoiqu’il en coûte.

Ici, ils continuent la subvention très écologique pour la construction très écologique d’une deuxième mosquée ? Sans doute à cause de son minaret qui sera le plus de haut de France pour ne pas dire d’ailleurs.

Là ils coupent les vivre à une association qui ne leur convient pas.

La-bas, ils ont banni le sapin de Noël en affirmant que les citoyens ne pensaient pas bien et qu’il fallait sans doute les éduquer comme il convient.

Ailleurs encore, c’est la volonté de laisser le vélo en usage autre que compétition.

Évidemment que la planète est jeu.

Évidemment que si rien n’est fait, cela va exploser.

Mais pourquoi vouloir aller conte les autres ? Pourquoi ne pas aller avec les autres ? Pendant ce temps la cheffe parricide amie des chats aimant les jeunes continue de percer parmi la jeunesse des 25-35 ans.

Ceux là, ne peuvent pas se rappeler un temps qu’ils n’ont pas vécu.

Et très certainement ont-ils dit eu revoir à l‘histoire.

Ils ne veulent pas voir ce que les vrais copains de la belle ont fait aux immigrants de l’époque, italiens, espagnols, algériens ou leurs comportement à la dernière guerre mondiale.

Si les résistants n’avaient pas été, nous serions grâce à eux en Outre Rhin Et l’Europe était faite à coups de bottes.

Mais ces jeunes ne veulent que l’image d’une mère voulant regrouper tout le monde en son sein.

C’est vrai qu’en cela, ils rejoignent les ouvrier ayant vu rouges d’avoir été trahis.

St si c’est vrai, ce n’est pas une raison pour tourner casaque et rendre les clés perdus depuis longtemps par les bourgeois.

Quelle est cette manie des élus pour eux qui veulent régenter la vie des autres ? Le droit à l’euthanasie est simplement le droit à tout individu de décider de sa vie propre.

A part une idéologie théorique pour empêcher une personne de se faire assister pour partir définitivement dans la dignité ?

Exit mobile version