Notre-Siècle

J’ai dit oui et ça me plaît de Lilou Macé chez Guy Trédaniel

renaître et accoucher de soi-même

Guy Trédaniel éditeur nous propose, de Lilou Macé, J’ai dit oui et ça me plaît (renaître et accoucher de soi-même).

Pétillante, curieuse et avide d’offrir toujours plus à ses lecteurs et internautes, Lilou Macé possède aujourd’hui un univers extrêmement riche et varié : de ses interviews aux millions de vues sur la Télé de Lilou à ses ouvrages (collections « Défi des 100 jours » et « Et ça me plaît » chez Guy Trédaniel Éditeur) en passant par ses nombreuses communautés sur YouTube et Facebook ou ses vidéos de coaching, Lilou occupe aujourd’hui une place influente dans le monde de l’épanouissement personnel. Son credo ? Montrer à tous que le changement est possible pour peu que l’on avance pas à pas et avec bienveillance.

Ce n’est pas le premier ouvrage de Lilou Macé que je présente :

Aujourd’hui, Lilou Macé nous propose « J’ai dit oui et ça me plaît », ce qui est amusant et qu’en 2016 Lilou avait écrit « Je suis célibataire, et ça me plaît », ouvrage qui est devenu dès sa sortie (ou presque) obsolète, puisqu’elle rencontrait celui qui partage sa vie aujourd’hui, à qui elle a dit « oui », d’où le titre du présent ouvrage.

Dans « J’ai dit oui et ça me plaît », Lilou nous parle d’elle, de sa vie, de sa rencontre avec Michaël, des changements dans sa vie.

Au fil des pages, elle qui croyait dans un précédent ouvrage, rester célibataire, Lilou nous parle de sa vie en couple, des hauts, mais aussi des bas, des disputes, des réconciliations, de l’envie d’avoir un enfant, de sa famille, de ses amies, de ses voyages.

Cet ouvrage est écrit comme un journal, qui ne serait tenu tous les jours, mais très régulièrement, il commence le 30 avril 2016 pour se terminer le 5 août 2018 où Lilou apprend qu’elle est enceinte.

Les écrits de Lilou sont par moments « terre à terre » à d’autre philosophique à la recherche de l’épanouissement, quoi qu’il en soit comme toujours avec cette auteure, c’est agréable à lire, on entre dans sa vie et on la suit, en espérant à la fin de la dernière page qu’elle nous propose, d’ici quelque temps, une suite du style « Je suis maman et ça me plaît ».

Lilou reste toujours positive, même dans les moments plus complexes de sa vie.

Un ouvrage à lire, soit comme une histoire, l’histoire des premières de Lilou… femme en couple, soit au-delà comme une philosophie de vie qui permet de positiver, de voir le bon côté des choses. Avec Lilou le verre n’est jamais à moitié vide, mais à moitié plein.