Face à la crise sanitaire le gouvernement promet un état de vigilance permanent

Pour le ministre de la santé, il n’y a pas vraiment de seconde vague de contamination en France, il y a une émergence de foyers et une augmentation de la proportion des tests positifs.

Particulièrement affecté par la pandémie de la Covid-19, c’est le secteur du tourisme qui continue de bénéficier du dispositif de chômage partiel jusqu’en décembre, a annoncé mercredi dernier le gouvernement. Ce dernier reste en état de veille permanent durant les vacances à la demande du président de la République en vacances à Fort Brégançon.

Le nombre de foyers et de cas positifs ne cessent d’augmenter.

En France l’épidémie de Covid-19 a déjà coûté la vie dans les hôpitaux à 19 708 personnes, ce à quoi il faut ajouter les 10 515 décès enregistrés dans les Ehpad et les autres centres médicaux sociaux.

Par contre, on ignore le nombre de décès à la maison. Ce chiffre n’est pas connu et les premières estimations seront communiquées dès que possible.

Le président de la République a demandé aux ministres de rester en veille durant l’été, à rapporter Gabriel Attal le porte-parole du gouvernement.

La crise sanitaire ne s’éloigne pas et la mobilisation du gouvernement dans les jours et les semaines permettra de surveiller et de prendre les mesures nécessaires face à cette crise, a averti le porte-parole du gouvernement à la suite du dernier Conseil des ministres avant les congés de l’été.

Durant l’été, il pourrait y avoir un ou plusieurs conseils de défense qui pourront être tenus en fonction de l’évolution de l’épidémie, à préciser Gabriel Attal.

Concernant le tourisme Gabriel Attal a rappelé que le gouvernement avait injecté 10 milliards d’euros en matière de soutiens et d’investissement. Des mesures annoncées en mai et qui englobent les mesures de chômage partiel, les prêts garantis par l’État, les exonérations sociales ou encore des reports de l’impôt.

Près de 9 milliards d’euros de prêts garantis par l’État ont déjà été accordés.

Exit mobile version