Et si l’on recommençait ?

Et si l’on mettait un peu les pieds dans le plat pour éviter de se faire manger la soupe par des coucous qui voudraient nous faire cocus ? Tenez, l’illuminé l’a (re)confirmé, il n’y aura pas d’augmentation des impôts.

Or, la contribution au remboursement de la dette sociale (Crds) dont la prise devait terminer en 2024, va être prolongée sur 20 ans encore.

Il est donc clair maintenant que le petit Bonaparte a fait son choix politico-économique : taxer le moins possible les très riches et taxer tout le monde y compris les plus pauvres.

Je ne sais pourquoi, mais juste à l’instant je pense : « Toute règle se doit être suivie comme il le faut ».

mais, je (re)connais les agents comptables dont pas un ne dit leur angoisse car à chacune des règles qu’ils doivent respecter à la lettre, il n’est pas dit si c’est majuscule ou minuscule.

Et, encore pis, chacune d’entre elles est contredite par une autre sans alléger l’ensemble ; c’est vraiment vache.

Ah, oui, j’y suis.

C’est en relation pure avec le discours en monologue de non débat qui fait dire tout et son contraire à l’illuminé qui se croyait sans doute en oral de concours d’une énième haute école à sortir dans la botte si ce n’est le premier de cordée.

Qui m’aime me suive sur ce chemin en marche rempli de courbes à saisir pour faire sens d’histoire à dormir debout.

Un intervenant journalistique dit que l’illuminé ne devrait pas lier travailler plus et produire plus.

En effet, l’on peut très bien travailler plus en produisant moins ou travailler moins en produisant plus.

Le contraire serait faire le dos au champion du monde de la productivité qu’est le français vivant en France.

A moins qu’un certain capitalisme ne veuille conserver pour lui les bénéfices de cette productivité.

Une autre qui pourrait être complémentaire est de vouloir à tout prix aliéner le salarié au travail.

Exit mobile version