Et si l’on arrêtait les conn….. ?

Certain(e)s voudraient que l’adjectif ou participe passé prenne conjugaison sur le principal le plus proche, le sujet également.

Ainsi, par exemple, doit-on écrire l’homme et la femme sont belles.

Ou, la femme et l‘homme sont beaux.

Ainsi va-t-on se poser la question de qui l’on veut mettre en avant.

Et peut-être que bientôt, l’on exigera la parité absolue dans les textes.

Peut-être faudrait-il tout bêtement apprendre à écrire un peu près correctement sans trop de fantaisies littéraires.

Ainsi est-il surprenant de lire dans une affiche d’appel à une action dérogatoire d’ouverture des restaurants pour les seuls du bâtiment public  et certainement très privé ; « justifiant votre appartenant à l’entreprise de BTP ».

C’est d’une affiche officielle d’une certaine préfecture, peu ragoutant.

Elle est en marche.

Mais cela ne justifie en rien les insultes anti-sémites reçues d’aimables personnages anonymes, cela va de soi.

Ce sont ces personnages qu’il faut capter.

Qu’il faut réduire au silence.

Cela y est est.

La belle technologie française est sur mars.

Nous égoïstement, nous aurions aimé qu’elle soit sur sol Terre et plus précisément en France.

Mais il ne faut pas rêver, ne pas avoir la tête dans la Lune.

Les Sdf de France et d’ailleurs sont satisfaits de savoir qu’il vont être en mesure de trouver toit à leur pied.

Le Président du Conseil scientifique s’épanche dans une revue éponyme.

Il fait savoir sa volonté d’un contrat entre les deux générations extrêmes.

Les vieux se cachent dans leur asile de fous, les jeunes feraient un effort de protection.

Allez donc demander aux enfermés des Epadh s’ils sont d’accord.

Allez demander aux jeunes qui ne vont déjà plus voir leurs grands parents s’ils y voient une avancée dans la mesure.

A seule chose que ce personnage va réussir à faire c’est de mettre front contre front deux générations pourtant au départ complémentaire.

L’une utilisera sa force, l’autre ses sentiments.

Et rappelez-vous.

Encore aujourd’hui, les jeunes deviendront vieux.

C’est vraiment un drôle d’avenir que l’on leur propose.

Et les vieux aimeraient bien terminer leur cycle de vie dans les meilleures conditions possibles.

Exit mobile version