Charlie n’est pas mort !!!

Ainsi donc, certains voudraient imposer aux écoles de la République ce qu’il faut y dire, y débattre.

Oui pour ceux qui acceptent le débat et ce qui en sort avec notre culture.

Non, pour ceux qui veulent mettre en avant leurs dogme totalitaire.

J’aime bien l’idée d’un hommage national, à l’Élysée, pour bien faire savoir que nous sommes tous, désolé je me permets de vous inclure, avec ceux qui défendent nos libertés.

Oui à Charly, non aux intégristes de tous poils et tous bords, et, j’avoue que si ces derniers veulent partir ils seront certainement les bienvenus ailleurs.

Tiens la cheffe de l’extrême droite dont un de ses sbires à sa botte (pléonasme chez eux) vient d’avouer dans un tweet que les islamistes tueurs étaient déjà là.

La pauvre, si un instant elle sortait de ses chats, elle aurait su… Elle aurait su que l’islamo-fascisme est proche de certaines pratiques sectaires de groupes qui veulent imposer leur diktat en supprimant les libertés individuelles au nom d’un supérieur dont chacun donnera le nom qu’il veut.

Ce que je sais, c’est que nous sommes en France, j’aime ma culture avec ses défauts et surtout ses qualités.

Je ne donne pas le droit à quiconque même né sur le sol français, décider que cela doit changer ! Quel en prenne de la graine, heu non du ronron.

Hier encore j’ai reçu un des hebdomadaires auxquels je suis abonné.

Et la première de couverture m’a tout de suite interpellé d’un sujet qui allait être bon d’aborder.

Hélas, vérification faite, aucun dossier de fond, ni d’article concernant celle-ci.

Il m’a fallu me rendre à l’évidence d’avoir été berné par ce qui vient à la mode depuis pas mal de lustres si je puis dire.

Ce que j’avais pris pour première de couverture, et 4ème d’ailleurs, encerclant cette revue est en fait une pub glacée n’ayant rien  voir si ce n’est une question de pognon, il faut bien vivre monsieur, et une astuce de plus pour piéger l’honnête lecteur que je suis.

Ceci dit parlant, je suis certainement à jamais dégoûté de cette établissement prêt à tout pour avoir des clients dot je ne serais pas.

Et je continue, ou plutôt, entame ma lecture d’un abonnement dont je me demande bien si je renouvellerais..

Exit mobile version