IdéesRéflexions
A la Une

C’est vraiment contagieux

Dans cette lutte quasi sans fin contre le virus qui se masque pour tenter mieux nous surprendre, certains affirmait que la Chine en avait terminé.

Or, pourtant, les chinois se sont levés la boule au ventre dans l’attente de leurs festivités de leur nouvel an à eux qui n’est pas comme le notre d’une religion ancestrale autre.

Dans au moins deux petites villes rassemblant quelques 18 millions d’individus masculins, féminins et autres, le trafic du métro est suspendu afin disent les autorités en la matière : « d’aider à la prévention et au contrôle de l’épidémie ».

Mais, dans les faits, ce sont tous les moyens de circulation qui sont interrompus, autoroutes, aéroports, trains, autocars, etc s’il y en a encore, ainsi que les écoles désormais fermées pour un temps indéterminé.

Il faut dire que la région où le virus s’enflamme cerne depuis toujours la mégalopole Pékin à en faire devenir mégalos les dirigeants si sympathiques de ce monde libre.

Et, comme toujours dans la langue de bois de ces augustes, si l’épidémie avait été jusqu’alors contenue pour disparaître, elle s’en est revenue faute aux importations de produits surgelés ou des allers-retour avec d’autres pays.

Car, c’est entendu, l’ennemi ne vient pas de l’intérieur mais bien de l’étranger.

Pourtant, ce nouvel an qui finira bien par arriver, entraînera la transhumance interne de centaines de millions de chinois.

Ce qui risque, sans grand aléa possible, d’amuser follement la covid-19 si avide de transport de de mutations utiles.

 La transmission de la connaissance possédée n’est pas que numérique elle est aussi, comme au bon vieux temps, buccale principalement.

Les asiatiques des pays totalitaires, cela fait un super grand nombre d’individus réunis, avaient fortement parié sur celui désormais déchu de l’oncle Sam.

Ils correspondent en cela avec les autres non démocratiques notamment l’Est de l’Europe mais pas que.

Aussi ne cessent-ils de faire savoir que désormais leur plus grand ennemi par l’horrible Satan par l’entremise de son nouvel émissaire légalement élu d’un pays républicain qu’il n’hésite pas à se servir de bouc émissaire…

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.