Notre-Siècle

Ça vote…

Les élections européennes sont passées.

Rien de changé à l’horizon, la droite est largement passée, les patrons sont rassurés.

La gauche est dans les choux comme un rêve d’enfant mal dégrossi.

Notre impérieux va pouvoir continuer sa politique du ruissellement qui constitue à détourner les flux des petites gens pour faire grossir les océans financiers des gens biens portants.

Les verts que l’on dit partout sont à moins 15 %, ce qui ne fait, en somme, qu’une minorité, agissante, certes, mais minorité tout de même.

Surtout que l’on ne sait pas trop de quel bord, ils sont.

Sont-ils totalitaire de vouloir obliger coûte que coûte les autres à se rallier à leur panache ? Sont-ils sociaux à vouloir à tout prix permettre à chacun de vivre sa vie sans s’enterrer prématurément, sont-ils capitalistes de flairer le bon filon financier d’une production à venir ? Perso, je m’en tiendrais au fait que personne n’avait envisagé cette hausse de participation.

Est-il due à la multiplicité des candidatures ayant permis à chacun de s’exprimer au plus proche de ses pensées canalisées ? Bien comprendre dans son utilité les quelques 18,9 % des voix recueillies par ceux qui n’auront aucun représentant au parlement alors que dans les faits, cela en fait la troisième force du pays s’il s’agit là d’un force… Mais chacun sera heureux à sa façon : les gagnants le seront spontanément.

Les perdants verront bien qu’ils ont atteint le même score que précédemment ce qui les légitimes minoritairement à faire pour le compte de la majorité.

Les exclus le resteront même si pour un temps ils ont bien cru au ruissellement.

A propos, à y regarder de plus prés.

Celui dit est du à la coulée de plusieurs petits flux qui se transforment en rivière, pour passer en fleuve et terminer en une mer d’océans avant d’avoir créer des flaques, mares, étangs et lacs.

En d’autres termes, ce sont bien les petites gens, la masse comme ils disent, qui permettent aux endormis qui se la coulent douce, de recevoir l’éparpillement qu’ils se chargent de rassembler pour leur grand profits.

A la prochaine…